Muni d'une machette, un homme a agressé des militaires au Carrousel du Louvre à Paris, ce vendredi matin. L'un des soldats a ouvert le feu, blessant au ventre l’agresseur. "C’est une attaque à caractère terroriste" a déclaré le Premier ministre.

Ce vendredi matin vers 10 heures, dans le Carrousel du musée du Louvre à Paris, un militaire a tiré sur un homme qui avait tenté de l'agresser lui et trois autres collègues. L'agresseur était muni d'une machette et d'un couteau.  

"L’agresseur est conscient et blessé grièvement au ventre" a indiqué à BFM TV, Michel Cadot, le préfet de Paris. Il aurait reçu cinq balles et a été transporté aux urgences à l’hôpital Pompidou. Un soldat est légèrement blessé, quant à lui, au cuir chevelu.

"Quelque 200 visiteurs se trouvaient sur le lieu de l’attaque ", a expliqué Michel Cadot. Sans pour autant parler directement d’"attentat terroriste", il a déclaré que le comportement de l’individu laisse croire à un attentat terroriste. "C’est visiblement une attaque a caractère terroriste", a quant à lui indiqué le Premier ministre, Bernard Cazeneuve.

"Aucun explosif retrouvé"

"Un attaquant armé d’une machette et qui avait deux sacs à dos s’est précipité sur des policiers et des militaires", a indiqué Michel Cadot. "Il a proféré des menaces, et a notamment crié 'Allah Akbar'". "L’agresseur était porteur de deux sacs à dos. Aucun explosif n’a été retrouvé ", a poursuivi le préfet de Paris.

Le public dans le musée a été confiné.

Publicité
Michel Cadot a aussi précisé qu’un autre homme, présent dans le centre-commercial situé en sous-sol à proximité du musée, avait un "comportement suspect". Il n’aurait cependant aucun lien avec l’agression. "On ne connaît pas encore le profil de l’agresseur, mais on sait qu’il était seul", a assuré le préfet.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

mots-clés : Terrorisme, Agression

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité