La vie d'Emmanuel Macron dévoile chaque jour de plus en plus de surprises. Récemment, quelques révélations des plus étonnantes brossaient un portrait encore méconnu du président de la République.
AFP

"Parano", c’est ainsi que Le Monde a décrit Emmanuel Macron dans un récent article. Le quotidien du soir en profite pour revenir sur les débuts de l’histoire d’amour entre le président de la République et son épouse, Brigitte Macron. En évoquant l’importance du défunt ami du chef de l’Etat, Robert Piumati, le journal aborde l’arrivée du président dans la ville de Paris et la gestion de son couple.

A cette époque, Brigitte Macron (à l'époque appelée Trogneux) habitait encore à Amiens où elle menait sa vie de professeure et de mère de famille. Elle attendait alors le week-end pour que son ancien époux (André-Louis Auzière) rentre de Lille, où il travaillait, pour qu’il puisse à son tour s’occupe de leurs enfants. La professeure de français pouvait alors rejoindre Emmanuel Macron sur Paris.

En effet, à l'époque, le président de la République ne souhaitait pas à venir à Amiens. "Cet amour compliqué a rendu Emmanuel ultrasolitaire, voire un brin parano. Tout est plus simple pour lui dans la capitale", peut-on lire dans Le Monde, dont les écrits sont relayés par Gala.

Emmanuel Macron : c’est Brigitte Macron qui l’a encouragé à quitter Amiens

Si Emmanuel Macron trouvait les conditions compliquées à Amiens, c'était apparamment en grande partie du à la situation particulière qui pesait sur le couple, explique Gala. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’actuel chef de l’Etat aurait rejoint la ville lumière. Durant cette période, délicate au niveau sentimental, il vivait dans une chambre louée par ses parents près du lycée où il préparait sa formation Normale-Sup.

Brigitte Macron raconte serait la première à l’avoir poussé vers ce changement de vie. " 'Je lui disais : ‘Quitte Amiens, ton avenir est à Paris' " a-t-elle raconté au producteur Matthieu Tarot lors d’un dîner à Bercy avec l’acteur Fabrice Luchini, en novembre 2014", raconte Le Monde.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.