L'ouragan le plus puissant jamais observé dans l'Atlantique Nord va passer près de l'Europe. Mais peut-il toucher la France ? Certaines modélisations prévoient un passage sur les côtes bretonnes.
Ouragan Lorenzo : la France menacée ?Istock

La France est-elle menacée par un ouragan ? Le phénomène météorologique Lorenzo s'est formé dans l'océan Atlantique fin septembre 2019. Véritable monstre de catégorie 5, il s'agit de l'ouragan le plus important jamais observé dans l'Atlantique Nord, souligne Météo France.

L'ouragan Lorenzo s'approche dangereusement de l'archipel des Açores, où de fortes pluies, des vagues de 15 mètres et des rafales de vent à 200 km/h sont attendues. Selon la plupart des modélisations, il devrait ensuite disparaître entre l'Ecosse et l'Islande.

Ouragan Lorenzo : des vents à 200 km/h et des vagues de 15 mètres attendus aux Açores

D'autres simulations évoquent un passage plus près des îles britanniques, notamment de l'Irlande, où l'ouragan Ophelia avait occasionné des vents à 197 km/h en 2017. En 2011, l'Eire avait été touchée par la tempête Friedhelm. À certains endroits, les vents avaient alors dépassé les 200 km/h, rappelle La chaîne Météo. Certains scientifiques évoquent également un risque pour les côtes portugaises.

Mais une autre hypothèse évoque un passage sur la France. Il existe en effet une infime probabilité que Lorenzo touche les côtes bretonnes sous la forme d'une tempête. Il pourrait alors entraîner une forte houle, des rafales de vent et des pluies torrentielles. L'étendue exacte d'éventuels dégâts matériels et humains est impossible à déterminer, l'évolution des ouragans étant parfois imprévisible.

Si cette hypothèse est exacte, Lorenzo devrait atteindre la Bretagne le vendredi 4 octobre. Il pourrait déjà avoir été à l'origine du naufrage du Bourbon Rhode, un remorqueur malmené par des vagues de 10 mètres à 111 km de l'oeil du cyclone. Trois marins ont été secourus dans un canot de sauvetage. 11 sont toujours portés disparus, révèle LCI.

Les ouragans peuvent occasionner des dégâts considérables. Fin août-début septembre 2019, le cyclone de catégorie 5 Dorian a causé la mort d'au moins 50 personnes dans les Caraïbes, rapporte l'AFP avec Le Point. Un bilan provisoire qui, de l'avis de l'ancien Premier ministre bahaméen Hubert Ingraham, serait très sous-estimé. En 2017, l'ouragan Irma avait ravagé l'île française de Saint-Martin à la même période de l'année, occasionnant des scènes de pillage. Sur l'ensemble des Antilles, 134 personnes avaient trouvé la mort, indique France Info.

En 1998, le cyclone Mitch avait tué 19 000 personnes dans les Antilles ! Le sinistre record est toutefois détenu par le Grand Ouragan de 1780, avec des vents à 320 km/h et plus de 22 000 morts dans le bassin des Caraïbes.

L'Europe n'est pas épargnée, souligne l'organisme météorologique. En 1999, la tempête Lothar avait causé 110 décès sur le continent. Quelques semaines plus tard, un autre phénomène avait fait 30 morts.

 

Vidéo : L’ouragan Lorenzo, classé en catégorie 5, pourrait menacer les côtes portugaises

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.