Lundi matin à Orléans, trois gendarmes sont intervenus dans un bar du centre-ville en pensant qu’il y avait un braquage. Découvrez ce qui était vraiment en train de se passer. 

"A terre, jetez tout ce que vous avez !". Voici que trois gendarmes d’Orléans ont lancé lundi dans un bar-lounge du centre-ville. Les trois militaires sont en effet intervenus après avoir été alertés par des passants qui disaient avoir vu un homme, un pistolet à la main et un casque de moto sur la tête. "Ils nous ont dit : ‘A terre, jetez tout ce que vous avez !’, a raconté un des jeunes qui se trouvaient à l’intérieur de l’établissement au moment de l’intervention. On s’est tous mis à plat ventre et on leur a expliqué que l’on tournait un film, un court-métrage et que l’arme était factice. Au bout de trois secondes, ils ont compris".

"On a eu une grosse frayeur"

Publicité
Réalisateur du film, l’étudiant en deuxième année au centre dramatique national à Orléans, le jeune homme a poursuivi : "On a eu une grosse frayeur… Mais après, on a tout bien rigolé". Il a ensuite reconnu que ce quiproquo était dû au fait qu’il n’avait pas suivi la procédure habituelle selon laquelle les équipes de tournage doivent alerter les autorités. "Tout était déclaré mais c’est vrai que, pour ce bout de tournage, dans la rue, on n’avait pas prévenu".

Intitulé "A chacun sa peine", le film sera projeté en septembre prochain.

En vidéo - L'incroyable buzz d'une vidéo de la gendarmerie sur les ronds-points ! 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité