Des températures extrêmes. La France va connaître dès lundi 22 juillet, un second épisode caniculaire. A quoi doit-on précisément s'attendre ?
IllustrationIstock

Nouvelle vague de chaleur. La canicule va de nouveau frapper la France, et aggraver la sécheresse sur le pays ainsi que les restrictions d’eau. Selon la Chaîne Météo, elle "persistera la plus grande partie de la semaine prochaine." Bien que cet épisode s’annonce un peu moins intense que celui connu en juin 2019, les températures devraient tout de même atteindre 35°C à 37°C avec des pics à 40°C, voire 41°C !

Selon France Jérôme Lecou, prévisionniste de Météo France interrogé par Franceinfo, cela n’est pas "tout à fait rare". Il cite d’ailleurs les années 1994, 2003, 2015 et 2017 et leurs trois vagues de chaleur d'au moins quatre jours. Il appelle toutefois les Français à la vigilance : le phénomène pourrait en effet durer plusieurs jours et concerner davantage de départements que le mois dernier.

Canicule : le record absolu battu en juin

Comme le précise la Chaîne Météo, "la canicule de la fin juin 2019 restera dans les annales météorologiques". En effet, le 28 juin dernier, le record national absolu de chaleur de 44,1°C enregistré en août 2003 à Saint-Christol-lès-Alès a été détrôné par Gallargues-le-Montueux (30), avec 45,9°C. Il semblerait toutefois qu’une autre commune ait dépassé ces températures, le même jour ; car ce vendredi 19 juillet, une nouvelle mesure a été homologuée avec 46°C à Vérargues, dans l'Hérault.

"La France se classe ainsi en 6e position des pays européens au niveau des températures les plus élevées jamais relevées, derrière la Grèce (48°C), le Portugal (47,4°C), l'Espagne (47,3°C), l'Italie (47°C) et la Bosnie-Herzégovine (46,2°C) ", précise le site météorologique.

Si cette "canicule historique ne se répétera pas, une nouvelle vague de fortes chaleurs se confirme pour la semaine prochaine".

Vidéo : Canicule et animaux : comment protéger son chien ou son chat de la chaleur ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.