Nouvelle piste pour l'affaire Thomas Rauschkolb. Une troublante photo relance ce dossier faisant partie des 40 disparitions ou morts non-élucidées susceptibles d'être reliés à Nordahl Lelandais.
AFP

Accident d’ivresse ou meurtre ? Les gendarmes de la cellule Ariane tente de résoudre l’affaire Thomas Rauschkolb. Le corps de ce jeune homme de 18 ans, décédé le 28 décembre 2015, avait été retrouvé dans la rivière Sierroz. Il avait passé la soirée en discothèque la veille, au Studio 54 de Grésy-sur-Aix (Savoie), non loin de Domessin – où résidait Nordahl Lelandais, chez ses parents. A l’époque, les autorités avaient conclu à un accident d'ivresse.

Publicité

Une photo relance la piste du meurtrier de Maëlys

Un nouvel élément vient toutefois remettre en question cette conclusion. L’enquête Thomas Rauschkolb, qui fait partie des 40 dossiers non-élucidés étudiés par la cellule Ariane, est en effet relancée par une troublante photo.

Publicité

D’après l'information révélée par Le Parisien, le père de la victime, Francis Rauschkolb, a reçu une troublante image de deux hommes, prise dans la même discothèque, trois ans plus tôt, en août 2012. Ossature, musculature, traits du visage… L’un d’entre eux ressemble énormément à Nordahl Lelandais. Il porte d’ailleurs la même gourmette déjà observée sur d'autres clichés connus du meurtrier de la petite Maëlys et d’Arthur Noyer.

Les enquêteurs de la cellule Arianne confirment : selon eux, il s’agit bien de Nordahl Lelandais.

Cela suffira-t-il à faire avancer l’enquête et à élucider les circonstances réelles du drame ? Rien n’est encore prouvé. Cette photo ne peut pour le moment servir de preuve. Elle montre seulement que la victime et l’ex-militaire ont fréquenté le même établissement.

En vidéo : Affaire Lelandais : la liste des 40 dossiers de la cellule Ariane dévoilée