Nordahl Lelandais, principal suspect dans les affaires Maëlys De Araujo et Arthur Noyer, a habité un temps à Chambéry. Une de ses voisines de l'époque a livré un témoignage plutôt accablant. 
AFP

Nordahl Lelandais, mis en examen pour le meurtre de Maëlys De Araujo et pour l’assassinat d’Arthur Noyer, a fait l’objet d’un reportage du 19h le dimanche sur France 2. Les journalistes sont allés à la rencontre de ceux qui ont cotoyé cet ancien militaire de 34 ans, afin de percer les mystères de sa personnalité.

Enfant, "c’était un garçon tout à fait normal, il n’y avait rien de spécial (…) gentil (et) discret", témoigne un homme dont le fils a été à l’école avec Nordahl Lelandais. Un ancien camarade militaire le décrit comme un "bon copain", "un peu foufou", mais jamais "agressif".

Le son de cloche n’est en revanche pas le même chez une ancienne voisine...

A lire aussi : Nordahl Lelandais : comment les enquêteurs font parler un suspect 

Des propos agressifs

A l’époque, Nordahl Lelandais habite à Chambéry avec sa petite amie. Son affaire de dressage canin ne fonctionne pas et c’est sa mère qui paie la moitié du loyer. Le suspect de l’affaire Maëlys a alors des chiens qu’il laisse chez lui toute la journée, selon le témoignage d’une ancienne voisin. "Les pauvres pouvaient difficilement se retenir, donc, il y avait des déjections qui n’étaient pas enlevées. Et très vite, le propriétaire a reçu des tas de plaintes sur le comportement de ce monsieur. Il ne supportait pas qu’on lui fasse la moindre remarque", raconte-t-elle.

Cette fois, la description est bien loin du bon copain sympa qui aime faire la fête. La voisine détaille : "C’était des menaces tout de suite : 'Je vais te casser la tête ! Je vais t’exploser la tête ! On sentait qu’il avait une hostilité qu’on ne comprenait pas. On aurait dit qu’il en voulait à la Terre entière".

Un homme à double face donc comme ne manque de le relever une ancienne collègue. Nordahl Lelandais travaille avec sérieux avec elle dans un snack-bar pendant un été, avant de finalement y mettre le feu juste avant la fin de la saison. "Quelle face est la vraie, quelles face est la fausse ?", se demande-t-elle.

C’est justement cette énigme qu’essayent de percer les enquêteurs. En revanche, l’ancien militaire qui nie toute implication peut compter sur le solide soutien de sa mère, convaincue qu’il est innocent dans ces deux affaires.

Vidéo sur le même thème : Nordahl Lelandais, un tueur en série ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Nordahl Lelandais : une nouvelle plainte déposée pour la mort d'un jeune homme de 18 ans