Noëmie Honiat a perdu l'édition 2014 de Top Chef lors de la finale de l'émission qui s'est déroulée lundi soir. Malgré cette défaite et les nombreuses critiques dont elle a été victime au cours de l'émission, celle que l'on surnomme "la reine des desserts" assure ne "rien regretter". Interview.
©Capture Ecran Facebook

Planet : Après 14 semaines de compétition, vous avez perdu la finale de Top Chef face à Pierre Augé et Thibault Sombardier. Comment abordez-vous cette défaite ?Noëmie Honiat : "Pour moi ce n’est pas une défaite. Je n’ai pas perdu car c’est déjà une énorme victoire que d’être arrivée en finale à mon âge (25 ans, ndlr). C’était inespéré, d’autant que j’ai consacré ces deux dernières années à la pâtisserie. Mon niveau 'en salé' était donc en-dessous de celui de mes adversaires dont l’un était même un chef étoilé (Thibault Sombardier, ndlr).

Planet : Demi-finaliste en 2012 et finaliste en 2014, seriez-vous prête à participer à une troisième émission de Top Chef ?Noëmie Honiat : Oui et non. Mon côté un peu fofolle me dirait de retenter l’expérience. J’ai une âme de compétitrice et j’aime me remettre en question. Mais d’un autre côté, j’ai envie de me consacrer à mon couple. Je pense qu’il faut savoir dire ‘stop’ au bon moment et se poser.

Planet : Vous avez souvent été critiquée sur les réseaux sociaux. En avez-vous souffert ?Noëmie Honiat : Je n’ai pas le temps de regarder ces conneries. Il y a plus de 23 000 personnes qui  me suivent sur Facebook et cela a plus d’importance pour moi que les critiques de ceux qui ne m’apprécient pas. De toute façon, on ne peut pas plaire à tout le monde. Les gens critiquent facilement : peu d’entre eux seraient capables de faire ce que j’ai fait et d’aller aussi loin que moi dans l’émission. Et puis, il ne faut pas non plus oublier que l’émission est tournée et ensuite montée. Les téléspectateurs ne voient qu’une partie de ce qui s'y passe vraiment.

Planet : Vous travaillez avec votre compagnon, Quentin Bourdy, dans son restaurant familial, L’Univers, à Villefranche-de-Rouergue. Comment cela se passe-t-il ?Noëmie Honiat : Très bien. Quentin s’occupe de la cuisine et moi de la pâtisserie. Nous nous entendons très bien. A l’instar de ce que nous sommes dans notre couple, au travail nous sommes très complices. Nous formons un beau duo sucré-salé !

Planet : Vous avez récemment sorti un livre  - Coup de foudre et coup de fourchette(éditions Eyrolles) – avec votre compagnon. Est-ce un peu votre ‘bébé’ ? Noëmie Honiat : Non, je n’irai pas jusqu’à dire que c’est notre bébé mais c’est un beau projet commun. Ce livre nous ressemble. Nous avons vraiment essayé d’y regrouper nos deux univers. On y trouve ainsi des recettes de Quentin, des recettes à moi et aussi des recettes fusionnées. Le livre s’adresse par ailleurs à tout le monde : professionnels, ménagères… mais surtout épicuriens et passionnés de cuisine. Il y ainsi des recettes très simples à réaliser malgré un dressage compliqué en apparences, comme le carpaccio de bar, mais aussi des recettes un peu plus difficiles comme le parfait glacé à la framboise. Il y en a vraiment pour tout le monde !"

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.