Nombre de convives à table, précautions à prendre, personnes à rayer de la liste des invités... Les autorités politiques et sanitaires multiplient les recommandations pour passer les fêtes de fin d'année les plus sereines possibles. Voici les règles à respecter à Noël.
Noël et Covid-19 : 5 règles à suivre pour ne mettre personne en danger

Une nouvelle fois, les fêtes de fin d'année devront se dérouler sur fond de pandémie. La cinquième vague qui déferle sur la France et l'arrivée du variant Omicron sont les deux principales menaces qui mettent en péril le déroulement de Noël en famille. D'après les données de Covid Tracker, le taux d'incidence s'élève à 444 en France. Pour rappel, cet indicateur correspond au nombre de personnes contaminées pour 100 000 habitants. Un chiffre bien supérieur au seuil d'alerte fixé à 50 par le gouvernement en novembre 2020. Du côté des hôpitaux, la situation inquiète également : la tension hospitalière est en hausse, et s'élève à 45,6%. Quand cette donnée est supérieure à  100%, cela signifie que les patients Covid occupent plus de lits de réanimation qu'il n'y en avait avant le début de l’épidémie.

Au micro de LCI, le professeur Pialoux a appelé toutes les personnes qui fêteront Noël à redoubler de vigilance au regard de la situation sanitaire. "Il faut arrêter d’être dans le rassurisme béat (...) Nous, pour Noël et le jour de l’An à l’hôpital public, notre inquiétude, c’est d’avoir des infirmières en face des lits", insiste le chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital Tenon à Paris. Pour limiter tout risque de transmission du virus pendant les fêtes, le spécialiste a donné plusieurs recommandations. Dans le diaporama ci-dessous, découvrez toutes les règles à suivre à table.

Emmanuel Macron "optimiste" pour les fêtes de fin d'année

De son côté, le président de la République se veut rassurant. Auprès de France Bleu Pays d'Auvergne, Emmanuel Macron estime que les Français pourront "passer des fêtes de Noël sereines". "Nous nous battons ensemble et les Françaises et les Français ont fait des efforts considérables en renonçant à beaucoup de loisirs, en étant extraordinairement civiques. Moi, je suis optimiste pour la suite", a-t-il insisté.

Aérer régulièrement

1/5
Aérer régulièrement

Selon le professeur Pialoux, la ventilation est extrêmement importante pour éviter les risques de transmission lors des fêtes de Noël. Pensez donc à aérer régulièrement, bien qu'il fasse froid.

Protéger ses proches âgés et immuno-déprimés

2/5
Protéger ses proches âgés et immuno-déprimés

"Il ne faut pas non plus se mettre avec des personnes âgées ou immuno-déprimées", préconise le professeur Pialoux au micro de LCI. Sans les isoler de vos festivités, essayez de les protéger en innovant dans votre manière de célébrer Noël.

Respecter les gestes barrières

3/5
Respecter les gestes barrières

Cela tombe sous le sens, mais un rappel est toujours utile : en famille, et même pour Noël, continuez à respecter les gestes barrières.

Limiter le nombre d'invités

4/5
Limiter le nombre d'invités

En novembre dernier, le professeur Arnaud Fontanet conseillait aux familles françaises de limiter le nombre d'invités autour de la table de Noël. Il faudrait, par exemple, se limiter à "plutôt six que douze personnes". Cette année, ne fêtez Noël qu'avec votre plus proche famille.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.