Naturisme : cette très mauvaise nouvelle pour les adeptes(Illustration)AFP
Cela pourrait bouleverser les habitudes de nombreux naturistes français... Ces adeptes vont être contraints de revoir certaines de leurs pratiques les plus surprenantes.

Fermeture du restaurant naturiste : l’addition était trop salée

Que tout le monde se rhabille ! Le seul et unique restaurant nudiste de Paris, O’Naturel, est contraint de fermer ses portes. Ce sont les fondateurs de l’enseigne, créée en 2017, qui l’ont annoncé sur la page d’accueil de leur site et Facebook. "C’est avec un grand regret que nous vous annonçons la fermeture définitive du restaurant O’Naturel le samedi 16 février 2019", écrivent Mike et Stéphane Saada.

Contactés par la rédaction du Figaro, Mike Saada explique que lui et son frère sont contraints de fermer leur établissement "pour des raisons économiques", faute de clients. Proposant des menus "bistronomique", les consommateurs doivent actuellement débourser entre 19,00 euros (pour une entrée ou un dessert) et 49 euros (pour le menu entrée + plat+ dessert).

Publicité
Publicité

Une addition, qui en a refroidit plus d’un comme l’a expliqué Stéphanie, une adepte du naturisme. "Le prix du menu était un frein important pour beaucoup d’entre nous", raconte-t-elle, au quotidien national.

A lire aussi: Tendance : et maintenant du sport tout nu !

Fermeture du restaurant naturiste : un concept trop en avance sur son époque ?

Mais est-ce seulement pour des raisons économique que O’Naturel a fermé ? Si c’en est la raison principale, pour Cédric Amato, vice-président de l’Association des naturistes de Paris, il est "trop tôt" pour qu’un établissement soit exclusivement dédié au naturisme.

Interviewé par nos confrères d’Europe 1, cet habitué n’est pas surpris de la fermeture du commerce. "Sur une année complète, on n’a pas assez de gens qui viennent dîner nus en pleine capitale", estime-t-il.Stéphanie, elle, fait remarquer que le "naturisme urbain" s’éloigne de la philosophie de base du naturisme, qui se pratique surtout en vacances. Elle regrette également que le restaurant n’ait pas "associé son activité à de la balnéothérapie ou bowling par exemple, qui sont traditionnellement pratiqués par les naturistes". 

Vidéo : Arnaque de vacances : attention aux escroqueries à la location !