Quand il s'agit de parler de Didier Deschamps, son ami de longue date, Nagui sait toujours trouver les mots. Au Parisien, le fou du ballon rond évoque une amitié qui date d'avant 1998.
AFP

Nagui à propos de Didier Deschamps : "Il a une qualité rare"

Une grande histoire d’amitié. Ils sont passionnés du sport national, ils se connaissent depuis de longues années, il s’agit… de Didier Deschamps et de Nagui. Dans une interview au Parisien, l’animateur de "N’oubliez pas les paroles" (France 2), parle de cette belle amitié qui "date d’avant 1998".

Nagui et Didier Deschamps, c’est le genre d’amitié qui démarre comme n’importe laquelle, ou "de manière extrêmement banale", comme l’évoque l’intéressé au quotidien : "Le pote qui présente un pote. On discute, échange de vannes, éclats de rires, échange de numéros et voilà !" Depuis, demeurent des amis "toujours restés très proches".

A lire aussi : Coupe du Monde 2018 : l'homme qui a offert un match inoubliable à Brigitte Macron (et ce n'est pas son mari)

Didier Deschamps est un modèle de réussite pour Nagui. Et lorsqu’il s’agit de football, il n’a "jamais douté de son envie de gagner". Pour lui, s’il atteint de tels sommets, c’est parce qu’il a "une qualité rare" : "celle d’analyser le but à atteindre, les différents chemins possibles, et de s’en donner les moyens".

Pourtant, en chaque veille de match, le stress gagne l’animateur. S’il sait que Didier Deschamps "tient son groupe, gère cette équipe en respectant les individualités", la peur reste présente, voire omniprésente : "J’ai peur pour lui, j’ai peur pour nous". De son côté, le sélectionneur de l’équipe de France est "très serein, détendu". Selon les dires de son ami, il dormirait même comme un loir. 

Nagui à propos de Didier Deschamps : "J’ai peur pour lui"

Nagui est inquiet peut-être, mais loin d’être défaitiste. Celui qui a fait des mille et des cents en enchaînant des allers-retours France-Russie pour être présent dans les tribunes à de nombreux matchs de la Coupe du Monde, n’a évidemment pas loupé la finale, remportée par la France.

Ami fidèle et grand fan invétéré du ballon rond, Nagui a confié au Parisien : "Quand vous êtes dans une tribune, votre sérénité ne sert à rien. Donc je suis confiant mais inquiet. Parce que tous les matchs de cette année le prouvent, rien n’est écrit avant que ça se passe."

Nagui avait vu juste. Didier Deschamps a su, encore une fois, tirer son équipe vers le haut, et vers la victoire de la France. 

En vidéo - Emmanuel Macron complètement méconnaissable pendant la finale

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Emmanuel Macron : comme un fou pendant la finale

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.