Surnommée "Madame N.", la septuagénaire a été mise en examen pour "proxénétisme aggravé". Elle est considérée comme la "tête pensante" du réseau.  
©AFP

C'est une étonnante affaire révélée vendredi par France Bleu Alsace. Les autorités viennent de démanteler un réseau de proxénétisme à Mulhouse, qui concernait trois établissements dirigés par une ancienne enseignante âgée de 73 ans, surnommée "Madame N.". Cette dernière a été mise en examen vendredi "proxénétisme aggravé", a indiqué le procureur de Mulhouse Dominique Alzéari. 

"Trois établissements de nuit, situés dans le centre de la ville ont été fermés : 'Le Marquis', 'Le Diam's' et 'L'impérial'. Une dizaine de prostituées y officiaient, passant d'un bar à l'autre", précise FranceBleu.fr.

Neuf personnes interpellées

L'interpellation de cette mère maquerelle, considérée comme la "tête pensante" du réseau, découle d'une enquête de six mois par les autorités. La préfecture du Haut-Rhin a publié un arrêté de fermeture administrative de six mois pour les trois établissements concernés. Dans cette enquête, neuf personnes ont été interpellées et trois mises en examen, ajoute le site d'information.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.