Un enfant de 8 ans est décédé mercredi en Ariège. En colonie de vacances, le garçonnet a été victime d'une infection digestive, laquelle pourrait être due à un "l'ingestion d'une eau non potable".
©AFPAFP

Parti en colonies de vacances en le weekend dernier, un petit garçon de 8 ans est brutalement décédé mercredi à l’hôpital de Foix (Ariège). Victime de violents maux de ventre et de diarrhées importantes dans la nuit de mardi à mercredi, il avait été hospitalisé mercredi matin dans un état grave. Il est finalement décédé quelques heures plus tard après avoir fait "un malaise cardiaque", a expliqué le maire de Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne) d’où était originaire l’enfant.

Ce qui s’est passéSelon les premières conclusions de l’autopsie réalisée dès jeudi, le garçonnet serait mort "d’une infection digestive aiguë" et ne présentait pas "de vulnérabilité digestive particulière préexistante", a indiqué le procureur de Foix, Olivier Caracotch. Celui-ci a par ailleurs prévenu que des analyses anatomo-pathologiques supplémentaires étaient nécessaires pour "identifier la cause de cette infection". Leurs résultats n’ont pas encore été communiqués. "Au vu des symptômes, on s’oriente vers une intoxication alimentaire", a de son côté précisé la préfet de l’Ariège, Nathalie Marthien. Une version notamment corroborée par le fait que d’autres enfants séjournant dans la même colonie de vacances que le petit garçon décédé ont eux aussi été victimes de maux ventre. Egalement hospitalisés, ceux-ci seraient cependant dans un état beaucoup moins grave et "n’inspirant pas d’inquiétude", a souligné la préfecture dans un communiqué. Tous les trois seraient même déjà sortis de l’hôpital.

A lire aussi -Ariège : Intoxiqué, un enfant de 8 ans meurt en colonie de vacances

La faute une bactérie coliforme ?Selon la préfet, cette infection aurait pu être causée par une bactérie présente dans l’eau du robinet du chalet où séjournait la colonie qui a depuis été évacuée. Une bactérie coliforme y avait en effet été détectée au début du mois, si bien que les enfants avaient pour interdiction de boire cette eau et que des bouteilles d’eau leurs avaient été fournies. Celle-ci a toutefois tenu souligner que pour l’heure, cette piste n’était pas la seule possible. Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de la Jeunesse, a quant à elle avancé jeudi que cette "intoxication alimentaire serait liée à l’ingestion d’une eau non potable". Elle a également annoncé l’ouverture d’une "enquête administrative afin de faire toute la lumière  sur ce drame".

"Par mesure de précaution et pour prendre en compte les répercussions psychologiques de cet événement sur le personnel encadrant de la colonie et les enfants, il a été décidé d’organiser le retour des enfants présents dans la colonie dans leur famille", a par ailleurs annoncé la préfecture. Le centre de vacances a également été fermé jusqu’à nouvel ordre.

A lire aussi -Mort d'un enfant en Ariège : comment l'eau peut-elle tuer ?

Les parents demandent des explicationsImmédiatement à leur arrivée à l’hôpital de Foix, les parents de la jeune victime ont été pris en charge par le centre hospitalier. Les parents des autres enfants ont quant à eux commencé à manifester leur colère face au manque d’informations concernant la contamination de l’eau du robinet il y a quelques semaines. "Il était connu que l'eau du village était contaminée, mais on ne nous a rien dit. D'accord, on leur donnait des bouteilles d'eau minérale mais comment s'assurer qu'un enfant ne va pas aller boire l'eau du robinet? Se douchaient-ils aussi à l'eau minérale?", a raillé le père de deux fillettes hospitalisées dans les colonnes du Parisien. "Quand mes filles ont été hospitalisées, on m'a simplement dit qu'il s'agissait de problèmes gastriques. Ce matin (jeudi matin, ndlr), quand j'ai appelé pour savoir si tout allait toujours bien, on ne m'avait toujours pas parlé de l'eau contaminée. J'ai appris ça par voie de presse", a-t-il par ailleurs vivement regretté.

Vidéo sur le même thème : m ort d'un enfant de 8 ans en colonie dans l'Ariège: le maire de sa commune s'exprime

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.