Sommaire

Elisa Pilarski : "On peut avoir de grandes interrogations sur le contenu de cet appel"

Maître Alexandre Novion, qui défend Christophe Ellul, et Maître Guillaume Demarcq, qui représente Sébastien van den Berghe, ont, pour la première fois, pris part à un face à face sur le plateau de l’émission Crimes et faits divers, présentée par Jean-Marc Morandini. Une demi-heure de débat tendue, durant laquelle les deux avocats ont évoqué le dossier sans pouvoir en parler réellement à la télévision, puisqu’ils sont soumis au secret de l’instruction.

Mais Maître Demarcq, l’avocat de la chasse à courre, a fait une remarque étonnante. "Toute cette histoire est partie du fait qu’on a tenu pour acquis le contenu de la conversation entre Christophe et Elisa. Christophe dit : ‘Lorsqu’Elisa m’a appelée, elle m’a dit ça’. Et moi, ce que je soutiens aujourd’hui, c’est que ce n’est pas ce qu’elle a dit", a-t-il affirmé. Il a ajouté : "Je soutiens qu’au vu du dossier, on peut avoir de grandes interrogations sur le contenu de cet appel".

Des propos qui n’ont pas tardé à faire réagir Maître Alexandre Novion. Ce dernier a tenu à rappeler que Christophe Ellul "a perdu sa femme, son projet de vie, son enfant Enzo". Au moment du coup de téléphone de sa compagne, "Il est à 70 kilomètres, il est pisteur à Roissy, il fonce, il essaie de la joindre 38 fois après qu’elle lui ai dit : ‘Je suis attaquée par des chiens, il y en a qui me prend au bras, un qui prend à la jambe". Mais l'avocat de Sébastien van den Berghe a fait une autre révélation.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.