La romancière, journaliste et militante féministe Benoîte Groult est décédée lundi soir à l'âge de 96 ans, dans le Var. Elle était l'auteur, entre autres, de "La Part des choses" (1972) et "Les vaisseaux du cœur" (1988).
©AFPAFP

Benoîte Groult, féministe emblématique, journaliste et romancière française est décédée lundi soir à Hyères, dans le Var, d’après Nice Matin. Elle était âgée de 96 ans.

"Elle est morte dans son sommeil comme elle l'a voulu, sans souffrir, a indiqué sa fille, Blandine de Caunes. Elle a eu une tellement belle vie. (…) Il y a le choc de la mort mais c’est mieux ainsi car elle n’allait pas très bien".

Née à Paris en 1920, Benoîte Groult était l’auteur des romans à succès tels que La Part des choses (1972), Ainsi soit-elle (1975), Les vaisseaux du cœur (1988) ou encore La Touche étoile (2006). Elle a également été journaliste pour les magazines Marie-Claire et Elle.

Féministe particulièrement engagée

En 1978, mue par son envie de promouvoir le féminisme et l’égalité Homme/femme, elle a créé le mensuel F Magazine avec Claude Servan-Schreiber.

Elle a également présidé la commission pour la féminisation des noms de métiers, de grades et de fonction en 1980 initiée par Yvette Roudy, la ministre des Droits de la femme à l’époque.

En 1982, elle avait même intégré le jury du Prix Femina. Une fonction qu'elle a occupée jusqu'en 2013. Enfin, elle a été faite  grand officier de l’ordre national du Mérite en 2013

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.