Dans un message adressé à ses clients, un Monoprix reimois leur demande de ne plus donner aux mendiants de l’argent ou de la nourriture afin de lutter contre "les vols et l’insécurité". Plus de détails.

Pour régler les vols dont le magasin était victime, la direction du Monoprix situé à côté de la mairie de Reims a publié un message à l’attention des clients. Repérée sur les réseaux sociaux par Rue 89, l’affiche leur demande explicitement de ne plus rien donner aux SDF et aux mendiants du quartier afin de lutter contre l’insécurité qui plane dans le magasin.

• Lire aussi : Quand les grandes villes chassent les SDF à l’aide de pics

Une initiative personnelle ?

"Depuis quelques semaines tous les soirs nous avons de gros souci (sic) de vol et d’insécurité, causés en grande partie par les sans domicile qui s’installent à côté du magasin. Pour pallier (sic) cela nous avons dû faire appel à une société de sécurité et nous comptons sur vous pour nous soutenir dans cette démarche, en évitant de leur donner de l’argent et/ou de leur faire des courses. Ce que nous vous demandons n’est pas évident, j’en conviens mais NECESSAIRE. Toute l’équipe vous remercie de l’attention portée à notre demande. LA DIRECTION"

L’affiche a circulé rapidement sur Twitter après avoir été prise en photo par un journaliste de France 3 Champagne-Ardennes. La mise en place de ce message serait, selon le directeur du magasin contacté par Rue 89, née d’une initiative personnelle dont il n’a pas eu connaissance. "Ça ne vient pas de moi, je suis en train de faire mon enquête pour voir ce qui s’est passé. Quand j’ai vu ça ce matin, je n’étais pas vraiment content, a ainsi expliqué le directeur du supermarché, les vols, c’est un peu tout le monde : je dis toujours que le voleur n’a pas de faciès".

Publicité
Quant à la direction du groupe, ils ont également dénoncé cette affiche : "On ne peut pas tolérer que des magasins affichent ce type de message, il n’y a même pas de débat là-dessus. On va voir qui a fait ça et pourquoi. Mais ce n’est qu’un magasin sur 500", a ainsi expliqué à Rue 89 la direction de l'enseigne.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour: 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité