Chaque année, l'élection de Miss France donne lieu à un gigantesque show. Toutefois, les préparatifs engendrent des coûts importants qui, cette fois, se trouvent au cœur d'une polémique.

150 000 euros pour l’élection de Miss France 2020 à Marseille, voici l’objet d’une large polémique. En effet, c’est la cité phocéenne qui organisera le concours national de beauté cette année, toutefois la somme prévue à cet effet ne semble pas ravir l’opposition de gauche à la municipalité.

Les partis socialistes et communistes marseillais s’insurgent qu’une telle somme soit accordée à l’événement alors qu’en novembre 2018, deux anciens immeubles de la rue d’Aubagne se sont effondrés, relate Capitale. Le drame a provoqué huit morts et jeté un froid sur la ville. Selon le conseiller municipal Jean-Marc Coppola (PC), la mairie "se moque des besoins de ses habitants".

Le militant dénonce la fermeture des théâtres et la diminution des moyens en bibliothèque de la métropole. Il affirme que la municipalité cherche à "donner une image positive par le strass et les paillettes". Par ailleurs, il critique la vision "rétrograde" des femmes que reflète la compétition.

Samia Ghali (PS) a, elle, interpellé le maire, Jean-Claude Gaudin en lui demandant de "ne pas tout confondre" malgré l’affection que portent les Français au show télévisé. La conseillère déplore, par ailleurs que la ville de Marseille ne verse que 48 000 euros à 16 associations œuvrant pour les droits des femmes.

Election de Miss France à Marseille : un bel intérêt pour la ville ?

"Cette élection est un rendez-vous annuel national qui illustre l'élégance à la française tant admirée par le monde entier", peut-on lire dans le texte de la mairie, relayé par l’AFP.

Yves Moraine, le chef de la majorité de Marseille ajoute à ces propos que l’ "on peut aimer Miss France ou pas, mais on ne peut nier l’intérêt pour la ville de Marseille de les recevoir". Le président Les Républicains au conseil municipal assure que l’événement rapportera beaucoup à la métropole.

La vente des billets d’entrée ou encore la valorisation de la ville grâce aux heures de prime time sur TF1 sont les arguments majeurs avancés par la municipalité. De plus, le concours devrait générer quelques "1500 nuitées touristiques", explique Boursorama, une aubaine pour le secteur hôtelier marseillais.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.