AFP
Jonathan M., principal suspect dans le meurtre et le viol de Tom, 9 ans, va être déféré devant le juge d'instruction après sa garde à vue de 48 heures. Il ne nie plus toute implication. 

Meurtre de Tom : Jonathan M. se rémémorre des flashs

Retournement de situation. Depuis le début de sa garde à vue mardi, il niait toute implication dans le meurtre de Tom, 9 ans, dont le corps portant des traces de viol a été rertouvé lundi dans un village de l'Aisne. Pourtant, ce jeudi matin à 6 heures, Jonathan M. ne nie plus. D’après les informations d’Europe 1, il raconte avoir eu des "flashs" des moments du drame.

Placé en garde à vue pendant 48 heures dans le cadre d’une enquête pour "meurtre précédé, accompagné ou suivi d’un autre crime", Jonathan M. dit désormais se souvenir d’avoir frappé l’enfant. Il est aujoud'hui déféré devant un juge d’instruction du parquet de Laon.

A lire aussi : Meurtre et viol de Tom, 9 ans : qui est l'homme en garde à vue Jonathan M. ?

Meurtre de Tom : le suspect n'était pas considéré comme dangereux

Le principal suspect dans cette affaire était inconnu du fichier des délinquants sexuels. En revanche, Jonathan M. était connu pour des faits "mineurs" de droit commun. Il n’était pas considéré comme dangereux aux yeux de la justice.

Mercredi, le magistrat avait révélé : "Le gardé à vue est, en l’état d e nos investigations, la dernière personne à avoir vu la victime en vie". Retrouvé nu, Tom portait sur lui des traces évidentes de viol et serait décédé d’un traumatisme crânien, selon les premiers éléments de l'enquête dévoilés par Baptiste Porcher, le procureur de la république à Laon, lors d’une conférence de presse ce 30 mai.

Plus d’informations sont attendues dans l'après-midi.

En vidéo - Multirécidiviste, radicalisé... Ce que l'on sait sur l'assaillant de la fusillade de Liège