Jonathann Daval, le mari d'Alexia Daval, a été interpellé lundi matin puis placé en garde à vue. Les parents de la joggeuse disparue en Haute-Saône disent avoir une "totale confiance" en leur gendre qui est toujours auditionné ce mardi.
AFP

Lundi matin, le mari d’Alexia Daval, Jonathann Daval, a été interpellé puis placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de sa femme. En parallèle de son audition, son domicile à Gray (Haute-Saône) a été perquisitionné. De leur côté, Jean-Pierre et Isabelle Fouilllot,  les parents d’Alexia Daval, sont dans l’attente de réponses concrètes concernant cette audition. Dès le début de l'interpellation, ils ont fait part de leur confiance en leur gendre. Ils "ne doutent pas que Jonathann Daval ressortira libre de cette garde à vue", rapporte France 3.

A lire aussiMeurtre d'Alexia Daval : qui est son mari, Jonathann Daval ?

D'ailleurs, les parents de la joggeuse "souhaitent de tout cœur que Jonathann Daval soit relâché ce soir (mardi) ou demain matin et qu'il y ait un communiqué indiquant qu'aucune charge n'ait été retenue à son encontre", a expliqué Jean-Marc Florand, l'avocat de la famille d'Alexia Daval, ce mardi. Et d'ajouter qu'ils accordent "une confiance absolue" à Jonathann Daval qui "n'a pas été remise en cause jusqu'à ce jour", précise France Info

Les parents d’Alexia Daval comptent faire "bloc" derrière Jonathann Daval

Jonathann Daval est devenu le principal suspect selon BFMTV, qui ajoute que les enquêteurs évoquent la piste d'une "dispute conjugale". L'avocat de la famille a quant à lui confié qu’il "fallait être très prudent dans ce dossier" et qu’il "ne fallait pas oublier que Jonathann Daval, jusqu’à aujourd’hui, est victime, partie civile et bénéficie pour le moment de la présomption d’innocence".

Les parents d’Alexia Daval comptent "faire bloc" derrière leur gendre et ne "croient pas" aux rumeurs qui circulent dans le village de Gray. Des rumeurs selon lesquelles le mari d’Alexia Daval serait "un coupable potentiel". 

Selon Maître Florand, ce serait "monstrueux" pour les parents de la joggeuse que leur gendre soit mis en examen : "ce serait perdre leur fille une deuxième fois", a-t-il ajouté.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !