Une dispute sur fond d'alcool pourrait être à l'origine de la fusillade au cours de laquelle un homme a tué une jeune femme et blessé gravement deux personnes. 

A Woippy, les circonstances du drame se précisent. L'homme âgé de 49 ans qui a abattu, dans la soirée de samedi, une femme et blessé grièvement deux personnes aurait commis ce geste après une dispute sur fond d'alcoolisation. "Les circonstances doivent encore être approfondies mais nous nous orientons vers une altercation sur fond d’alcoolisation, pour un motif futile. Il semble que le tireur présumé, interpellé peu de temps après les faits, ait voulu s’en prendre à une des victimes plus particulièrement", a indiqué le procureur de Metz, Christian Mercuri. 

Deux victimes dont le pronostic vital est engagé

Deux hommes se trouvent actuellement dans une état critique. L'un d'entre eux est le frère de la jeune femme tuée. Il a été touché d'une balle en pleine tête et est toujours hospitalisé dans le service de neurochirurgie du CHU de Nancy. Le second, une jeune homme de 18 ans, qui pourrait avoir des liens d'amitié avec les deux premières victimes, aurait été touché dans le dos. Leurs pronostic vital était encore engagé dimanche soir. Par ailleurs, un homme de 64 ans a été plus légèrement blessé.

Le tireur était déjà connu des services de police

Selon les informations du Républicain Lorrain, l'homme "porteur d'une arme de poing de 9 mm a été maîtrisé par le pistolet à impulsion électrique d'une brigade de police secours". "L'homme était en état d'ébriété, avec un taux de 1,68 g/litre dans le sang. Il détenait dans ses poches plusieurs cartouches supplémentaires, et similaires à celle retrouvées sur les lieux du drame. Un différent antérieur, avec au moins une des victimes, pourrait être à l'origine de cette fusillade", a ajouté le quotidien. 

Publicité
Le tireur présumé avait été condamné à une peine de cinq ans d'emprisonnement dont une partie avec sursis pour agressions sexuelles, violence et violences avec armes. Interpellé peu de temps après les faits, l'homme a été placé en garde à vue et devrait être déféré devant un juge dans la journée.

Vidéo sur le même thème :Fusillade de Metz : le pronostic vital engagé pour deux des blessés

mots-clés : Fusillade, Metz, Blessé

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité