INTERVIEW. Aurons-nous droit à une chaleur caniculaire cette semaine ? Régis Crépet, météorologiste chez la Chaîne Météo, nous a fait part de ses prévisions.
(Illustration)Istock

Météo : une vague de chaleur attendue cette semaine

La semaine va être bouillante. Selon Régis Crépet, météorologiste chez La Chaîne Météo, le pays devrait faire une nouvelle fois face à une semaine à forte chaleur. Entre un jeudi "torride" et un vendredi orageux, zoom sur les prévisions des prochains jours.

En quelques mots, cette semaine comptez quatre jours de jours de beau temps et de chaleur intense, et un jour orageux. Selon Régis Crépet, le territoire français va frôler des températures caniculaires. "On ne peut pas parler de canicule mais bien de vague de chaleur. Tout est une histoire de seuil et de niveau de températures de jour comme de nuit. Si les températures se hissent au-dessus de ce seuil pendant plus de trois jours et trois nuits, là on peut parler de canicule. Cette semaine ce n’est pas le cas même si on en est très proche", nous explique-t-il.

A lire aussi :Pluie, orage, canicule ? Qu’est-ce qui vous attend cet été ?

Néanmoins, on peut parler de "canicule localisée". Selon le spécialiste météorologue de La Chaîne Météo, elle se fera plus que jamais ressentir dans la région du Languedoc-Roussillon et dans la Vallée du Rhône où une puissante vague de chaleur est attendue. Régis Crepet rassure toutefois : "Cette petite canicule est tout ce qu’il y a de plus normal à cette époque de l’année. Elle peut toutefois s’avérer bien pénible, surtout pour les travailleurs qui sont directement exposés au soleil, et dangereuse pour les personnes âgées et vulnérables."

Et c’est jeudi qu’il fera le plus chaud. La journée sera "bouillante", selon le météorologue. Comptez 30-37°C du Nord au Sud de la France. Et plus précisément, les températures atteindront 33°C à Lille, 34°C à Paris, 36°C à Bordeaux et une pente à 38°C est attendue dans le Gard et en Provence. Les nuits continueront d’être particulièrement chaudes et pénibles.

Météo : un vendredi sujet aux orages

Vendredi, comptez sur un léger rafraîchissement des températures et des orages , surtout à l’est du territoire. Toutefois, cette journée "n’ira pas détraquer le temps" : "Le weekend et la semaine qui suivront seront aussi chauds que les prochains jours". Le rafraîchissement sera de courte durée.

Si l’on échappe de peu aux grosses canicules, le mois de juillet sera très certainement, selon La Chaine Météo, l’un des plus chauds depuis 1900. Et s’il n’est pas un mois record, il sera très certainement dans le top 3.

Météo : le mois d’août sera aussi sous le signe de la chaleur

Globalement, la météo française va continuer sur sa lancée avec une chaleur permanente jusqu’à au moins la mi-août, selon le spécialiste. Il nous indique notamment que la canicule est difficile à prévoir sur le long terme, elle se prédit à la semaine, au regard des seuils dépassés ou non.

Selon Régis Crepet, cet été sera vraisemblablement l’un des étés les plus chauds jamais enregistrés en France auparavant. Le mois de juin et de juillet ont déjà été particulièrement sujets à de fortes chaleurs et si le mois d’août sera un peu moins torride que le précédent, il restera chaud. Pour les deux dernières semaines, attendez-vous toutefois à un rafraîchissement et quelques orages.

Le Royaume-Uni d’ailleurs, tel que le relate Slate, a connu un pic important du nombre d’hospitalisations en raison de brûlures suite aux fortes chaleurs que connait actuellement le pays. Selon une étude de YouGov, les anglais, qui n’ont pas l’habitude de températures aussi hautes, ne se protègent pas assez. La Public Health England, une institution rattachée au ministère de la Santé britannique, a en ce sens conseillé aux Anglais de faire usage de leur "bon sens".

En vidéo - Canicule meurtrière au Japon 

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !