Le soleil s’invite en France cette semaine ! Certaines journées devraient même prendre des airs d'été... Voici quand il faut sortir !

Choc thermique. Le soleil prendra ses aises cette semaine, et c’est surtout en Ile-de-France qu’il ira s’imposer, faisant grimper les températures dès mardi. Elles avoisineront même les 28°C.

En ce milieu de mois d’avril, l’Hexagone sera touché par une forte progression des températures qui se hisseront jusqu'à 22°C à l’ombre sur l’ensemble du pays, et ce, dès le 17 avril. Mercredi, le mercure devrait continuer de s’élever, amenant des maximales de 25°C dans la capitale. Selon les prévisions de Météo France, jeudi devrait être la journée la plus chaude de la semaine avec 27-28°C au compteur. La barre des 30°C pourrait d'ailleurs être atteinte pour la première fois de l’année sur le bassin aquitain, et le Val de Loire.

La Chaîne Météo confirme que ce sont bien les journées de mercredi et de jeudi qui seront le plus touchées par ces températures dignes d’un mois de juillet. Elles atteindront 28°C à Bordeaux, Lyon, Nantes, Orléans, Paris, Strasbourg, et Rennes. Les conditions resteront particulièrement ensoleillées sur l’ensemble du territoire. Il se pourrait que quelques légères averses fassent leur apparition sur le relief corse et du côté des montagnes sur les Alpes du Sud.

Dégradation en fin de semaine

Publicité
Des conditions estivales qui devraient résister jusqu’en fin de semaine, ou presque. Vendredi, le soleil rayonnera de plus belle avec des températures autour des 25-26°C sur l’ensemble de l’Hexagone. Toutefois, il faudra compter sur des conditions moins optimales ce week-end, sans être catastrophiques, bien au contraire. Les nuages prendront la place du soleil, certes, mais les températures devraient être, elles, toujours très agréables, et au-dessus des normales de saison d’une dizaine de degrés. Comptez une moyenne de 23°C sur tout le territoire. La Chaine Météo prévoit, au nord de la Seine, que "l’anticyclone devrait davantage résister avec un temps qui restera sec."

Si les températures ont des allures d’été cette semaine, elles ne s’inscriront pas dans les annales pour autant. Les records pour la mi-avril sont de 30°C en 1949 à Paris.

En vidéo - Mars a été le mois des contrastes météorologiques


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité