En matière de météo, l'année 2019 ne commence pas fort. En particulier pour une ville qui affiche déjà un record plutôt triste…
Istock

Premier record météo de 2019 : pas de chance pour les Parisiens

L’année 2018 a été la plus chaude en France depuis le début des relevés, en 1900. Si cette nouvelle est loin d’être réjouissante pour l’avenir de la planète, l’année 2019 ne commence pas franchement sous de meilleurs auspices… pour les Parisiens.

Dès le 5 janvier, la capitale affichait un record particulièrement déprimant ainsi que le relaie BFMTV. Entre le premier et le cinquième jour de l’année, il n’y a eu que quatre minutes de soleil dans le ciel parisien. Depuis les festivités du nouvel an, les ronchons-stressés en titre de l’hexagone n’ont eu le droit qu’à de la grisaille et des nuages.

Premier record météo de 2019 : et le reste de la France ?

De quoi faire encore plus grise mine ? Certainement. Paris n’avait pas connu un tel manque d’ensoleillement sur cette période depuis 1990. Toujours au micro de BFMTV, le prévisionniste Etienne Kapikia explique que cette situation est la faute de vents en provenance du nord qui ramènent de l’air chargé en humidité. Heureusement pour les Parisiens dont l’humeur serait en accord avec les cieux, des éclaircies sont prévues dès mardi.

Pour le reste de l’hexagone, des chutes de neiges fréquentes sont à prévoir dans les Vosges et le Jura. Des flocons pourraient très bien faire leur apparitions en plaine également. Ce sont des belles éclaircies qui attendent en revanche le quart nord-ouest et la façade atlantique le reste de la semaine. Tout comme le bassin méditerranéen.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.