Plusieurs fausses informations circulent actuellement à propos de l'attentat qui a eu lieu lundi à Berlin. Le point sur ces fausses informations dont il faut se méfier. 
AFP

Lundi soir vers 20 heures, un camion fou à foncé sur la foule dans un marché de Noël à Berlin. Revendiqué par Daech le lendemain, cet attentat a fait douze morts et au moins 48 blessées. Depuis, la police allemande tente de retrouver le chauffard du poids-lourd qui a réussi à s’enfuir. Et en parallèle, de nombreuses fausses informations circulent sur la toile, créant un sentiment d’incertitude. Planet.fr fait le point sur ce qui est vrai et vérifié et ce qui ne l’est pas.

On connait le visage du chauffard en fuite

Tout d’abord, l’identité du chauffard. Selon les premiers éléments communiqués par la police, le terroriste a pris le contrôle d’un véhicule appartenant à une société de transport polonaise et dont le vrai chauffeur a été retrouvé mort sur le siège passager. Le terroriste a ensuite réussi à s’enfuir dans les rues de Berlin. Pendant près de 24 heures, les autorités ont cru avoir réussi à l’interpeller. Il s’agissait alors d’un Pakistanais de 23 ans réfugié en Allemagne depuis 10 mois et connu des services de polices mais pas pour terrorisme. Le suspect a finalement été relâché mardi soir. Et depuis, la police allemande est repartie de zéro dans son enquête.

Pourtant sur la toile, certains internautes assure que la police connait l’identité du terroriste et même, qu’elle a son portrait. Une photo montrant un homme en jogging coiffé d’un bonnet gris circule d’ailleurs. Cette information est complètement fausse : l’homme sur le cliché est en réalité un rappeur berlinois connu sous le nom de MOK. Deux autres hommes sont également présentés comme les auteurs de l’attentat. Le premier est un youtubeur allemand dont le pseudo est DragonLord, le second un acteur dont la photo est souvent utilisée pour ce type d’intox sur Internet.

La Tour Eiffel aux couleurs de l’Allemagne ?

Une autre fausse information relative à l’attentat de Berlin consiste à dire que la Tour Eiffel a été illuminée aux couleurs du drapeau allemand lundi soir. C’est là encore complètement faux. Par ailleurs, et ainsi que le rapporte 20 Minutes, "les conspirationnistes y vont aussi de leur ‘analyse’ sur le web. Des vidéos criant au hoax ont déjà fait leur apparition sur Internet, s’étonnant de ‘l’absence de dégâts et de sang’ sur les lieux du drame". Face à la propagation de ces intox, la police allemande a tenu à mettre la population en garde et à l’appeler à la plus grande vigilance.

En vidéo - Attentat à Berlin : Angela Merkel horrifiée et choquée

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Un avion fait un amerrissage d'urgence sur une plage