La chanteuse belge Maurane s'est éteinte en mai dernier. Pourtant, son compte Twitter est toujours actif et la publication d'un message a agacé les fans de l'artiste.
Maurane : 4 mois après sa mort, un message troublant publié sur les réseaux sociauxAFP

Maurane : son compte Twitter affiche un troublant message

La chanteuse Mauranne fait parler d'elle. Bien que disparue le 7 mai dernier, des fans ont été surpris par un drôle de message. 

Les internautes qui suivent le compte Twitter de l’artiste ont pu s’apercevoir que ce dernier n’a pas été abandonné. En effet, un étrange message a été publié sur le réseau social.

La dernière publication de Maurane date de la veille de sa mort, le 6 mai. Néanmoins, un autre message a été publié… Le 31 août dernier ! Le tweet en question fait la promotion du prochain single de l’artiste. Intitulé "Vesoul", il comporte des reprises d'un autre artiste belge, Jacques Brel. La pochette du disque a été dessinée par Lou Villafranca, la fille de Maurane. Elle a pris en main le projet de sa mère depuis sa disparition prématurée, comme le rapporte Gala

Rédigé par un administrateur anonyme, le message n'a pas vraiment plu aux fans. Ils ont été nombreux à demander des explications. "C’est embarrassant cette vie numérique après la mort pour la promo" déplore l'un d'entre eux.

Maurane : son équipe a repris les rennes de son compte Twitter

Face aux messages de mécontentements, l’auteur du tweet s'est expliqué. Tous les comptes de Maurane sont désormais tenus par son équipe. Une décision prise pour "faire perdurer sa voix" et faire "que Maurane 'vive' à travers vous/nous tous", ajoute-t-il. 

Une initiative saluée par certains fans, tandis que d’autres demandent à ce que le compte de la chanteuse belge change de nom. L’équipe d’administrateurs a fait savoir qu’elle y songerait et a assuré les followers de ses bonnes intentions. 

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.