Edouard Philippe affirme que chaque Français pourra se fournir en masques alternatifs. Mais combien devez-vous en acheter pour vous protéger ? Explications.
Masques réutilisables : combien faut-il en avoir chez soi ?IllustrationAFP

C’est une des clefs du déconfinement : le port du masque. Il est soumis à un débat depuis le début de la crise sanitaire au mois de mars. De nombreux Français l’ont déjà adopté, quand d’autres ne sont pas encore convaincus par son utilité voire son efficacité. Devant l’Assemblée nationale mardi 28 avril, Edouard Philippe a déclaré : "A partir du moment où nous ne serons plus en situation de confinement, le respect des gestes barrière et de la distanciation sociale prendra plus d’importance. A cela, il conviendra d’ajouter le port du masques dans certaines situations". Les Français seront par exemple obligés d’en porter un dans les transports et certaines populations lorsqu’elles seront au travail, notamment les enseignants.

Masques : y en aura-t-il assez pour tout le monde ?

Y aura-t-il assez de masques pour tout le monde ? C’est ce qu’a assuré le Premier ministre devant les députés, affirmant qu’"il y aura assez de masques dans le pays pour faire face aux besoins à partir du 11 mai". "Progressivement, nous parviendrons à une situation classique, où les Français pourront sans risque de pénurie se procurer des masques grand public dans tous les commerces", a ajouté Edouard Philippe, demandant notamment aux entreprises d’équiper leurs salariés.

Jusqu'à présent, de nombreux Français avaient choisi de passer par des particuliers pour obtenir des masques en tissu réutilisables. Désormais, ils pourront en acheter dès le 4 mai chez leur buraliste et dans les grandes surfaces. Les pharmacies vont pouvoir en vendre également aux particuliers, des modèles jetables et réutilisables. Si vous décidez d’en porter, comme le préconise le gouvernement, combien devriez-vous en acheter ? Explications.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.