Le gouvernement a dévoilé ce lundi 27 avril les logos qui devront figurer sur les masques alternatifs. Ils permettront d'identifier les masques homologués et ainsi d'éviter les arnaques.
Masque grand public : ce détail qui prouve que c'est un vraiIllustrationAFP
Sommaire

L’Etat compte bien disposer de plus de 26 millions de masques de protection grand public d’ici la fin du mois d'avril. L’objectif principal est d’avoir un stock rempli au maximum en prévision du début du déconfinement programmé au 11 mai 2020, explique LCI. Ce lundi 27 avril 2020, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a dévoilé quatre logos qui seront présents sur les masques grand public homologués.

Ils devraient permettre de bien identifier le vrai du faux et ainsi couper l’herbe sous le pied des potentiels escrocs. Ce code graphique se distingue par deux couleurs différentes : bleu et rouge. Il doit également être accompagné de la mention "filtration garantie", qui atteste de son bon fonctionnement et de son origine.

Quels usages et quels prix pour ces masques ?

Il existe donc quatre versions différentes de ces masques grand public qui se différencient surtout en fonction de la durabilité de ces derniers. Ainsi, vous pouvez retrouver les indications : "testé 5 fois", "testé 10 fois", "testé 15 fois", et "testé 20 fois". Le ministre de l'Économie a également tenu à préciser qu’un masque lavable cinq fois est utilisable six fois pour éviter tout gaspillage inopportun. Leur prix variera selon le nombre possible de réutilisation. Dans le cas d’un masque lavable 20 fois, le tarif devrait être aux alentours des quatre euros pour les citoyens.

Ils seront vendus dans les pharmacies, les bureaux de tabac, et peut-être bientôt dans les grandes surfaces. Deux nouvelles catégories bien distinctes de masques grand public à usage non-sanitaire ont été créées à partir d’une démarche commune entre l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et l’ANSES. Découvrez leurs particularités.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.