Le masque est de nouveau obligatoire à l'extérieur dans une quarantaine de départements, mais certains y échappent encore. Dans ces territoires, la mesure ne concerne que quelques rues ou une poignée de villes.
Masque à l'extérieur : les départements qui y échappent encore

La cinquième vague a-t-elle déjà trop d’avance sur nous ? Le gouvernement s’est lancé dans une course contre la montre pour tenter d’endiguer la circulation du Covid-19, facilitée par les variants Delta et Omicron. Le nombre de contaminations a atteint un nouveau record mardi 4 janvier avec plus de 330 000 cas enregistrés. Des chiffres qui donnent le tournis et qui n’ont sûrement pas fini d’augmenter, à en croire le ministre de la Santé Olivier Véran. La semaine dernière, il tablait en effet sur 500 000 cas quotidiens d’ici le milieu du mois de janvier, soit dans une dizaine de jours.

Masque en extérieur : obligatoire dans les zones de forte affluence

Ce nombre record de contaminations n’a pas poussé le gouvernement à enfermer les Français chez eux, mais certaines mesures ont été prises pour tenter de freiner la circulation du virus. Renforcement du télétravail, accélération de la campagne de vaccination et bien sûr pass vaccinal en font partie, mais cela sera-t-il suffisant ? En plus des mesures nationales, certaines restrictions locales ont été mises en place dans une quarantaine de départements. Le port du masque y est de nouveau obligatoire partout ou dans un grand nombre de communes, souvent les plus peuplées. Vous pouvez consulter ici la liste des territoires concernés.

D’autres départements échappent encore à cette obligation. Attention, le port du masque est demandé partout dans les lieux de forte affluence, comme les marchés (même extérieurs), les files d’attente ou les abords des établissements scolaires. On vous rappelle qu’il est également obligatoire de se couvrir le nez et la bouche dans les établissements clos recevant du public, même si le pass sanitaire est exigé à l’entrée.

Dans une vingtaine de territoires, néanmoins, les autorités locales n’ont pas pris la décision de renforcer le port du masque à l’extérieur. Alors que certains ont décidé de l’imposer dans les communes de l’ensemble du département, ces derniers n’ont pas renforcé les mesures déjà en place ou alors ne les ont étendues qu’à des zones très restreintes. Découvrez, dans le diaporama ci-dessous, quels départements échappent encore largement à la généralisation du masque en extérieur.

La Haute-Marne

1/21
La Haute-Marne

En ce qui concerne le port du masque à l'extérieur, la préfecture de la Haute-Marne n'a communiqué sur aucune obligation à l'échelle de certaines villes ou certains lieux précis. Il est bien sûr obligatoire dans les lieux de grande affluence, comme dans l'ensemble de l'Hexagone.

Le Doubs

2/21
Le Doubs

Dans le Doubs, le port du masque à l'extérieur reste obligatoire dans les zones "densément fréquentées", mais aucune obligation précise n'a été prise en ce qui concerne certaines villes ou l'ensemble du département. Les règles sont donc, pour l'heure, inchangées.

La Haute-Loire

3/21
La Haute-Loire

Dans le département de la Haute-Loire, le masque est bien sûr obligatoire dans les zones fréquentées, comme les marchés ou les rues commerçantes. Partout ailleurs, il n'y a pas d'obligation concernant certaines villes.

L'Ardèche

4/21
L'Ardèche

Dans le département de l'Ardèche, le masque n'est pas obligatoire ailleurs que dans les zones très fréquentées.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.