IllustrationAdobe Stock
La cagole revient à Marseille ! Samedi prochain aura lieu le concours de "Miss Cagole" dans la cité phocéenne. De quoi amuser les touristes et faire renaître une vieille tradition. 

Election "Miss Cagole" : un moment de détente "en hommage" aux années 90 

Evénement emblématique du Sud de la France dans les années 90, l'élection "Miss Cagole" revient ! C’est au bar Le Traquenard, situé place Jean Jaurès dans le 5ème arrondissement de Marseille qu’aura lieu l’élection, qui n’avait pas été renouvelée depuis 1997, d’après le 20 Minutes.

Enzo alias "Bijou 220" et "Gomina 3000" sont à l’origine du retour de ce concours de miss original. Inspiré par le documentaire "Cagole Forever" sorti en 2017, Enzo a décidé de remettre ces femmes de caractère sur le devant de la scène. 

"Le Traquenard, c’est le bar d’un ami, et il se trouve que c’est exactement dans ce bar que se déroulait la soirée en 1997, la soirée qui a fait l’objet de ce fameux reportage. On s’est dit que ça serait marrant. L’idée, c’est que ce soit complètement absurde ! On ne fait pas ça pour se moquer. A aucun moment ce n’est péjoratif. Au contraire, même : c’est un hommage !", explique-t-il au 20 Minutes.

Si en 1997, la gagnante repartait avec un carton de pots de moutarde, cette année la récompense reste secrète, d’après Midi Libre.

A lire aussi : Marseille : des raies potentiellement dangereuses se rapprochent des côtes

Election "Miss Cagole" : un événement très attendu des Marseillaises

Amélie et Sirine, étudiantes aux Beaux-Arts de Marseille se réjouissent de l’événement au micro de France Bleu Provence : "La cagole est dans la surenchère : dans les bijoux, dans le maquillage, dans les expressions, le mouvement. Elle est grande gueule et elle assume." 

Pour l'occasion, elles ont même fait quelques emplettes...Hautes en couleurs. "On s'est achetée des tongs à talons compensées (...) tout est dans le détail : la bague de pied, le gros chouchou, par exemple en velours coloré. Et aussi de fausses lunettes Chanel, des faux sacs Louis Vuitton : c'est plus drôle, plus assumé !"

Amusées, Amélie et Sirine se moquent d'être ridicule aux yeux des autres. "On se fait un vrai style avec des accessoires récupérés pour pas trop cher. C'est bling bling, mais pas à la limite du mauvais goût. Plus dans le kitch ! Les filles en ce moment s'inspirent beaucoup de cette tendance, de mélanger les couleurs. La cagole revient !"

Les candidates devront s’attendre à des compétitions de style, de tchatche mais aussi de karaoké et de danse, souligne La Provence.