Sommaire

Marc-Olivier Fogiel : ses deux filles sont nées par GPA

"Mila m'appelle papa et mon mari : dadou. Lily m'appelle daddy et elle appelle mon mari, papa. En somme, elles appellent ‘papa' le père génétique", expliquait Marc-Olivier Fogiel dans les colonnes du Parisien, peu de temps après la parution de son livre, Qu'est-ce qu'elle a ma famille ? "Contrairement à ce que j'entend parfois, il n'y a pas de ‘vrai' papa ou de papa de seconde classe. Elles ne font pas de hiérarchie, pas de différence", poursuit le journaliste.

C'est notamment pour parler de leurs deux filles, et de leur naissance par GPA que l'animateur a rédigé cet ouvrage.

Elles y ont d'ailleurs participé puisque "le livre sort avec leur assentiment", assure-t-il.  "J'ai enlevé des passages à leur demande. Ma fille aînée a tiqué sur le titre dont elle ne comprenait pas le double sens. ‘Ma famille n'est pas spéciale. Nous on est heureuses. C'est ça que les gens doivent savoir', m'a-t-elle dit."

L'aînée, Mila, avait 7 ans en 2018. La cadette Lily, en avait 5. Toutes les deux sont au courant de la procédure engagée par leurs parents pour permettre leur naissance. "Contrairement à ce que disent les opposants à la GPA, nos filles savent très biens comment elles sont nées. Et elles ne sont pas du tout perturbées et même très mature pour leur âge", explique le journaliste, qui fut d'abord sceptique à l'égard de la gestation pour autrui. C'est un voyage aux Etats-Unis, où vit leur mère porteuse, qui l'a transformé.

Vidéo :

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.