Sommaire

Mari de Magali Blandin : un personnage colérique et narcissique

La radio locale France Bleu a pu recueillir les témoignages de proches du couple. Ces confidences se révèlent parfois contradictoires. La preuve que l’assassin savait peut-être bien cacher son jeu ? Il y’a notamment cet homme vivant dans le voisinage et qui décrit Jérôme G. comme "quelqu’un d’agréable, de poli et sympathique". Le témoin raconte également la détresse de l’homme après la disparition de son épouse : "Il était très marqué du visage et avait fondu". 

D’autres proches dressent une esquisse bien moins flatteuse de l’auteur présumé du meurtre. Des connaissances de la famille décrivent, elles, une personnalité "narcissique" avec un côté "manipulateur". Face à son mari, Magali Blandin se contentait "d'obéir", renchérissent ils au micro de France Bleu.  Interrogé par Actu Rennes, un de ses anciens proches le décrit comme un "pervers narcissique" : "En apparence tout se passait bien. Jétôme passait pour un bon mari, un bon père. Mais en coulisse, il poussait Magali à bout en exerçant des violences psychologiques sur elle". Les gendarmes ont fait le même constat, selon Actu Rennes, qui les cite : "Les quelques témoignages que nous avons recueillis dressent en effet le portrait d'un pervers narcissique. Quand nous l'avons interrogé, nous avons eu en face de nous un homme redoutablement intelligent".

De son côté, Paris Match évoque également la mort brutale du frère de Jérome G, qui l'aurait profondément marqué. Ce dernier s'est suicidé, peu de temps après le départ de sa femme. La description de la scène du meurtre fait apparaitre, elle, la violence inouie de l’assassin

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.