Profitant de l'agitation autour des manifestations pro-palestiniennes, des jeunes gens violents sont venus gâcher les cortèges n'hésitant pas à affronter les forces de l'ordre. Mais qui sont ces casseurs ? 

Ils confisquent la visibilité médiatique à ceux venus manifester pacifiquement. À l’instar de la manifestation pro-palestinienne qui s’est tenue samedi à Paris malgré l’interdiction, celle de Sarcelles organisée dimanche a souffert d’actes violents et de dégradations à caractère antisémite venus discréditer le mouvement. Ceux qui sont souvent présentés comme des jeunes qui profitent de l’agitation pour en découdre avec les forces de l’ordre, sont minoritaires dans les cortèges mais les dommages qu’ils créent suffisent à attirer l’attention sur eux. Mais qui sont ces fameux casseurs ?

Des profils qui contredisent les clichés

D’après nos confrères de Libérationqui ont assisté aux premières comparutions immédiates à la 23ème chambre du tribunal correctionnel de Paris, certains accusés présentent des profils assez surprenants. À  titre d’exemple, le quotidien évoque la présence d’un jeune ingénieur à la barre. Âgé de 26 ans et titulaire d’un bac +5, ce dernier a été interpellé portant un keffieh à Bastille suite à une altercation avec des policiers. D’origine Kurde, il dit n’en avoir "rien à foutre de la Palestine", démonstration géopolitique non concluante à l’appui.

>>Lire aussi : La photo d'un manifestant pro-palestinien en costume amuse le web

Autre profil singulier, un informaticien de 33 ans, poursuivi pour s’être violemment opposé à son interpellation tout en continuant de scander des slogans pro-palestiniens. Ayant blessé le policier qui tentait de l’attraper, ce père de famille affichait un casier judiciaire vierge mais a écopé de quatre mois de prison avec sursis et de 1150 euros de dommages et intérêts à verser au fonctionnaire de police. En tout, trois peines de sursis et une relaxe ont pour l’instant été prononcées.

Des mineurs, des stups et une minorité de forces radicales

Comme le rapportait Libérationà l’issue de la manifestation de samedi, ont été arrêtés à Paris cinq mineurs âgés de 15 à 17 ans parmi les casseurs placés en garde à vue ce jour-là. Un fonctionnaire de police interrogé par le quotidien indique qu’"ils sont essentiellement français". "Certains sont algériens, camerounais et marocains" précise cette source indiquant que ce ne sont pas de "gros voyous". Toujours selon le policier, ces petites frappes sont connues pour détention ou vente de stupéfiants, vols, outrages, rébellion etc.   

>> Lire aussi : Conflit israélo-palestinien : finalement, c'est quoi le Hamas ?

Publicité
À Sarcelles, 38 casseurs ont été arrêtés suite au saccage de la ville et à l’attaque de lieux juifs. Pour Mohamed Douhane, du syndicat policier Synergie Officiers interrogé par TF1, "un tiers d’entre eux est connu des services de police" sans préciser pour quels motifs ces gens sont recensés dans les fichiers. Pour Manuel Valls, c’est "une minorité de forces radicales" qui se cachent derrière les actes antisémites survenus à Sarcelles.    

Vidéo sur le même thème : Manifestations pro-palestiniennes : les incidents à Sarcelles

En imagesManifestions pro-Gaza : les images des scènes de guerre à Sarcelles

La manifestation pro-Gaza a dégénéré dimanche à Sarcelles

Policiers et casseurs se sont affrontés dimanche dans les rues de Sarcelles (Val-d’Oise), au nord de la capitale. Alors que les autorités avaient interdit tout rassemblement de soutien au peuple de Gaza, des dizaines de manifestants pro-Palestiniens ont envahi les rues de la ville et le quartier de Barbès à Paris. Rapidement, les évènements ont dégéné...

La manifestation pro-Gaza a dégénéré dimanche à Sarcelles

La manifestation pro-Gaza a dégénéré dimanche à Sarcelles

La manifestation pro-Gaza a dégénéré dimanche à Sarcelles

La manifestation pro-Gaza a dégénéré dimanche à Sarcelles

La manifestation pro-Gaza a dégénéré dimanche à Sarcelles

La manifestation pro-Gaza a dégénéré dimanche à Sarcelles

La manifestation pro-Gaza a dégénéré dimanche à Sarcelles

Autres diaporamas

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité