Un touriste britannique est décédé et une vingtaine d'autres ont été contaminés par une bactérie, dans un hôtel de Majorque aux Baléares. L'établissement a fermé ses portes au public. 

Une bactérie mortelle a récemment été détectée dans un hôtel de Majorque, aux Baléares, rapporte The Sun.   Selon les informations du quotidien britannique, il s'agirait de la légionellose. Egalement appelée la maladie du légionnaire, elle aurait entraîné la mort d'un touriste britannique et contaminé une vingtaine d'autres. Les faits remontent à quelques semaines, au mois d'octobre. 

A lire aussi -PHOTOS Ces horribles chambres d'hôtel qui vous feront fuir 

D'après les autorités sanitaires citées par le journal, les victimes auraient été contaminées par l'eau d'un des bains à remous de l'établissement. La légionellose se developpe en effet dans les eaux chaudes et stagnantes. Elle se traduit ensuite par une infection pulmonaire grave. Non contagieuse, elle touche généralement les personnes présentant des facteurs aggravants. Le septuagénaire qui en est mort souffrait déjà de plusieurs maladies dont une leucémie, du diabète et une insuffisance coronarienne, a précisé le porte-parole des autorités sanitaires. Tous les autres malades auraient depuis été soignés. 

Publicité
L'établissement a fermé ses portes avant que l'affaire soit rendue publique

Le Sun précise par ailleurs que les personnes touchées ont toutes séjourné dans un hôtel de la région de Palmanova entre le 13 août et le 13 octobre. Les cas de léginellose n'auraient cependant été détectés par les autorités sanitaires régionales que plusieurs jours plus tard, entre le 4 octobre et le 16 novembre. L'hôtel a fermé ses portes avant que l'affaire ne soit rendue publique, les autorités ont aussi fermé l'approvisionnement en eau de l'établissement.

En vidéo sur le même thème  : Opérations anti-tourisme en Espagne 


mots-clés : Espagne, Hôtel

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité