En Hauts-de-Seine, les habitants sont sous le choc. Un enfant d'à peine 1 ans a été retrouvé seul, dans des conditions de vie déplorables.
IllustrationIstock

Maison de l'horreur à Saint-Cloud : l’enfant était dans un piteux état

Lundi soir, dans les environs de 21h30, Amélie, la propriétaire d’un appartement à Saint-Cloud a fait une scandaleuse découverte. Dans ce logement qu’elle loue à une mère célibataire, la bailleuse est tombée sur un enfant âgé d'à peine 1 an, assis sur un canapé et livré à lui-même. Le petit garçon était nu, sans lange, et couvert d'urine. Autour de lui, selon Le Parisien, des couches usagées jonchaient le sol et dégageaient une odeur nauséabonde.

"Je sentais que quelque chose n’allait pas avec l’enfant, j’ai eu très peur […] Je pensais qu’il y avait eu un décès dans l’appartement, à cause de l’odeur terrible", explique Amélie. Pourtant, l’origine de sa visite était tout autre : la propriétaire s’est rendue dans l’appartement pour constater un dégât des eaux persistant.

La bailleuse a immédiatement contacté les autorités qui ont d’abord transporté l'enfant aux urgences pédiatriques de l’hôpital Ambroise Paré (Boulogne-Billancourt). Il a ensuite été admis mardi matin à la pouponnière d’Asnières-sur-Seine. Un placement ordonné par le procureur de la République.

Bébé retrouvé seul à Saint-Cloud : la mère dans une situation précaire

Selon le voisinage, ce n’est pas la première fois que cette mère de 22 ans laisse son fils seul à la maison. La jeune femme vivait dans une situation de "grande précarité", selon un voisin. Elle n’avait pas d’emploi et était en difficulté financière. La locataire de cette "maison de l'horreur" était justement menacée par une procédure d’expulsion pour impayé.

Toutefois, "elle était toujours bien mise, très belle, elle ne montrait pas qu’elle avait des problèmes", d’après la gardienne, Odette. Une situation dont son fils ne bénéficiait pas. "[Lundi] soir, je n’ai même pas trouvé de quoi l’habiller pour aller à l’hôpital. J’ai dû lui mettre un pantalon souillé. Alors que la mère a vingt robes et dix manteaux dans sa garde-robe" explique Amélie, la propriétaire.

La jeune mère a été placée en garde à vue pour "délaissement de mineur" et devra se présenter devant un juge pour enfant avec le père du garçonnet.

Vidéo : Maison de l'horreur : 4 enfants retrouvés dans des conditions sordides

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.