"Le tronc d'arbre, c'était le ventre de ma femme"

Lorsqu'il a repéré son canidé stoïque, il s'est avancé sur ce qu'il pensait être un tronc d'arbre : "J'ai descendu le précipice, je me suis approché et je me suis rendu compte que le tronc d'arbre c'était le ventre de ma femme. Ma femme a été dévorée", a-t-il déploré.

"Je pense que Curtis l'a défendue. C'était son bébé, on faisait beaucoup de compétitions avec nos chiens. Tous ceux qui connaissent Elisa et Curtis savent que c'était un duo qui marchait bien", a-t-il aussi confié dans les colonnes du quotidien.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.