Ce n'est pas la première fois que le cinéaste est accusé d'agression sexuelle. Il aurait abusé plusieurs femmes, qui se décident aujourd'hui à sortir du silence.
Luc Besson : le témoignage glaçant des femmes qui l’accusent d’agression sexuelle© Universum Film GmbH

Luc Besson de nouveau visé par des accusations d’agression sexuelle

En mai dernier, il était déjà visé par une plainte pour viol : une jeune comédienne accusait Luc Besson de l’avoir d’abord droguée, puis violée. Il s’agissait de l’actrice Sand Van Roy (Valérian et la Cité des Mille Planètes, Taxi 5) qui affirme avoir été abusée dans un palace parisien, rappelle Gala. Elle disait s’être réveillée dans l’une des chambres, avec le souvenir de l’agression et une une importante liasse de billets. Luc Besson avait alors démenti par le biais de son avocat. D’après Le Point, qui se fait l’écho des analyses toxicologiques de la police, la plaignante n’aurait pas ingéré de GHB.

A lire aussi : Femme de 87 ans violée chez elle : véritable phénomène ou horreur ponctuelle ?

"Quand j’ai vu la plainte de Sand Van Roy, mes jambes ont tremblé", explique une jeune femme interrogée par Mediapart (article réservé aux abonnés), dont le nom a été anonymisé. Elle aussi dit avoir été abusée par le réalisateur, comme le rapporte le site d’information. Elle a écrit au procureur de la République de Paris ce vendredi 6 juillet, dénonçant des "agressions sexuelles".

Elle n’est pas la seule à témoigner. Une directrice de casting raconte son calvaire. "A chaque fois que nous prenions l’ascenseur ensemble, il m’embrassait de force, me mettant sa langue dans la bouche, et bien que je le repousse, il me prenait dans ses bras et me touchait les seins et les fesses". "Fréquemment, Luc Besson me demandait, en présence du technicien de lui faire une fellation, ce que je refusais systématiquement", poursuit-elle.

Luc Besson : le silence de ses avocats

D’autres femmes évoquent un producteur "super charmant". L’une d’entre elle l’avait rencontré à Los Angeles et l’a revu à Paris. La deuxième rencontre se serait très mal passé. "Il n’a même pas terminé de fermer la porte qu’il s’est jeté sur moi, pour me toucher ou pour m’embrasser", explique-t-elle. Elle a eu un mal fou à lui échapper et dit avoir été traumatisée. "Il entend quand on dit ‘non’ mais ça ne sera pas pérenne parce qu’il recommencera. A chaque fois, il essaye de gravir de nouveau palier", indique une autre victime présumée. Ses avocats n’ont pas encore réagi.

 

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !