Louis Aliot, le numéro 2 du FN, a participé vendredi dernier à la procession de la Sanch, à Perpignan, aux côtés de 700 autres croyants. Il s'agit d'un défilé catholique célébrant le vendredi saint.
AFP

© AFP

Pas facile de deviner qui se cache sous les cagoules noires des pénitents de la procession de la Sanch à Perpignan…

Et pourtant, l’Indépendant Perpignan a su repérer Louis Aliot, le vice-président du FN lors de ce défilé du 18 avril. Il a ainsi défilé dans la ville où il fut battu lors des municipales 2014.

Contacté par le Lab d’europe 1, Le conseiller régional de Languedoc Roussillon frontiste n'a pas souhaité commenter sa participation à cette procession catholique. Il estime en effet que "cela relève de choix personnels et privés".

Etienne bousquet-Cassagne, secrétaire départemental du FN en Lot-et-Garonne et conseiller municipal à Villeneuve-sur-Lot, a dévoilé la participation de l’homme politique par une photo sur Twitter.

Celui-ci a en outre précisé que plusieurs autres conseillers municipaux FN de Perpignan ont pris part au cortège. Toutefois, "Il n'y avait aucun discours politique derrière cette participation" affirme t-il.

Une tradition séculaire

L’Indépendant Perpignan donne quelques précisions sur cette tradition : il s’agit d’une confrérie dite du "très précieux sang de notre seigneur Jésus Christ". Elle fut créée au XVe siècle par un dominicain à Perpignan. La confrérie avait alors plusieurs objectifs. Elle était là pour perfectionner les religieux, pour commémorer la Passion du Christ mais aussi accompagner les condamnés à mort jusqu’à leur lieu d’exécution et leur assurer une sépulture. C’est de cette dernière mission que leur vient le port de la cagoule, la caparutxe noire. En effet, les membres de la confrérie étaient alors vétus comme les prisonniers. La foule, ne sachant lequel était vraiment le condamné, ne pouvait le maltraiter.

La confrérie a relancé la procession du vendredi saint en ville en 1950.

Vidéo sur le même thème : procession de la Sanch 2010 à Perpignan

 

Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au grand jeu concours.

Vidéo : pénitents à Perpignan

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.