Le tribunal administratif de Melun a annulé l'arrêté "anti-Linky" en place à Bonneuil-sur-Marne. Le maire de la commune a annoncé faire appel de cette décision.
Linky : coup dur pour les opposants au compteurAFP

Les détracteurs de Linky ont perdu une nouvelle bataille. A Bonneuil-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, le maire de la ville avait interdit la pose de compteurs intelligents, par un arrêté municipale en 2017. 

Mais le tribunal administratif (TA) de Melun vient tout juste d’annuler cette décision, explique Le Parisien. Le quotidien ajoute que, dans la foulée, l’élu local, Patrick Douet, a annoncé faire appel de ce jugement. 

L’interdiction des compteurs Linky avait été décidée par le Conseil municipal de la commune en 2016, avant d’être mise en place, par arrêté, en 2017. Cependant, le tribunal administratif a déclaré que "le Conseil municipal de cette commune ne disposait pas […] de la compétence pour s'opposer au déploiement des compteurs"

Atteinte à la vie privée ? 

L’édile de Bonneuil-sur-Marne dénonce des problèmes d’atteinte à la vie privée des usagers, lors de la collecte des données fournies par les compteurs. "Il y a un vrai problème avec les informations des familles, on n'est pas sûr qu'elles ne soient pas détournées", explique-t-il au Parisien

L’argument a immédiatement été balayé par le TA, qui indique que "la réalité de ces atteintes à la vie privée, qui sont décrites en des termes très généraux par l'arrêté attaqué, ne ressort d'aucune des pièces du dossier". 

Par ailleurs, le maire de la ville explique ne pas comprendre l’intérêt de remplacer tous les anciens compteurs par des Linky. Pour lui, cela représenterait un gaspillage et un "scandale financier". "Les anciens [compteurs] étaient très fiables. Pourquoi les changer ? On devrait mettre tout cet argent ailleurs" a-t-il déploré. 

Nutrition - Comment éviter de prendre du poids pendant le confinement?

Vidéo : Les craintes face au compteur Linky

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.