Le 6 septembre dernier, une habitante de Limoges a été brûlée au deuxième et au troisième degré par l'explosion de sa cigarette électronique.
© Getty / Illustration

Habitante de Limoges (Haute-Vienne), Mary-Claude, 64 ans, a été blessée par l’explosion de la batterie de sa cigarette. Cela s’est passé le 6 septembre. "J’étais chez une femme âgée dont je m’occupe" lorsqu’est survenu l’accident, se souvient-elle. "On regardait la télé quand j’ai entendu une explosion" poursuit la sexagénaire auprès du Parisien.

Sa cigarette électronique était alors placée dans sa poche. "J’ai ressenti une forte chaleur et j’ai hurlé" raconte Mary-Claude qui a été conduite d’urgence au centre hospitalier de Limoges. Depuis, elle reçoit des soins tous les deux jours alors que les médecins évoquent une éventuelle "greffe de la peau".

Lire aussi :Cigarette électronique : on en est où en France ?

Et pour cause, son certificat médical fait état d’une brûlure au 3eme degré de 5 cm à la cuisse et d’une autre au 2eme degré et mesurant 8 cm à la hanche.

Une plainte déposée

La victime s’est rendue au magasin qui lui a vendu sa cigarette avec l’intention de se plaindre dès sa sortie des urgences. La réponse que lui a apportée l’enseigne : "25% de dédommagement sur mon prochain achat" indique-t-elle. "Choquée" par ce que l’on peine à qualifier de "geste", Mary-Claude s’est rendue au commissariat pour déposer plainte.

Le cas de cette habitante de Limoges paraît isolé mais en Angleterre, un homme de 62 est décédé en août dernier dans sa maison après un incendie provoqué par l’explosion d’une cigarette semblable.

Le fabriquant de la cigarette de Mary-Claude a indiqué au Parisien être "étonné" et vouloir suivre cette affaire de "très près". "On ne sait pas où le vendeur s’est fourni" a-t-il déclaré évoquant une possible contrefaçon. En outre, ce dernier a assuré avoir "envie de comprendre ce qui a pu se passer".   

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.