Emmanuel Macron a rendu hommage à Paul Bocuse, décédé samedi à l'âge de 91 ans. Le président a choisi des mots très forts pour saluer le travail de celui qui, selon lui, incarnait "la cuisine française".  
AFP

Il était l’"incarnation de la cuisine Française", a déclaré Emmanuel Macron samedi dans un communiqué pour rendre hommage à Paul Bocuse, décédé quelques heures plus tôt "à l’aube de ses 92 ans". C'est à Collonges-au-Mont-d’Or, lieu où le grand chef est né en 1926, qu'il a rendu son dernier souffle. La famille du grand cuisinier a annoncé avec tristesse son décès dans un communiqué : "Bien plus qu’un père et un époux, c’est un homme de cœur, un père spirituel, une figure emblématique de la gastronomie mondiale, et un porte-drapeau tricolore qui s’en est allé".

A lire aussiHommages unanimes aux Halles "Paul Bocuse" de Lyon

Le jour même, Emmanuel Macron a écrit ces mots dans un communiqué : "Des simples amateurs de cuisine jusqu’aux gourmets les plus avertis, dans les territoires de France comme dans les pays les plus lointains, Paul Bocuse était l’incarnation de la cuisine française. Son nom seul résumait la gastronomie française dans sa générosité, son respect des traditions mais aussi son inventivité. Son parcours fut celui d’un homme de fidélité. Aujourd'hui la gastronomie française perd une figure mythique qui l'aura profondément transformée. Les chefs pleurent dans leurs cuisines, à l'Elysée et partout en France. Mais ils poursuivront son travail".

Un hommage national pour Paul Bocuse ?

Le chef de l’Etat n’a pas été le seul à saluer le "Meilleur Ouvrier de France". Jean Imbert, lui aussi chef cuisinier, a tenu à rendre hommage à Paul Bocuse sur son compte Instagram.

Le créateur des "Bols de Jean" situé dans le 2e arrondissement de Paris, a ainsi demandé "à titre personnel" à Emmanuel Macron d’organiser un hommage national "dans le respect de la volonté de la famille et des proches". "A ma connaissance aucun cuisinier de l'histoire de notre pays n'en a eu", a-t-il également souligné. De son côté, le comédien Vincent Ferniot a déclaré dans Paris Match que Paul Bocuse "était à la cuisine ce que Johnny était à la musique". 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.