Sommaire

Une rocambolesque histoire "d'amour" : les mensonges continuent

Parce qu'il lui faut fournir les preuves de cette réaffectation soudaine, Serge Morvan falsifie une nouvelle fois des documents, sur la base du Journal officiel. Mais ce n'est visiblement pas le mensonge qui a le plus peiné son amante anonyme, insiste Le Parisien.

Tout au long de leur histoire d'amour, laquelle a pris fin en 2018, l'ancien préfet a été amené à occasionnellement utiliser la carte de paiement de la préfecture ou sa carte bancaire professionnelle pour des dépenses personnelles. Pour sa maîtresse, qui ignorait encore tout, il détourne un peu plus de 10 000 euros. C'est pour cela qu'il est convoqué au palais de Justice.

Le plus difficile à affronter, juge l'ex-maîtresse qui souhaitait avoir un ou des enfants, c'est la procédure de procréation assistée qu'il l'aurait enjointe - dit-elle - à engager. Elle s'est mal déroulée, assure l'ancienne amante qui déclare désormais souffrir de séquelles.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.