Alors que les amendes pour stationnement étaient jusqu’à présent plafonnées à 17 euros, elles pourront désormais être différentes et plus élevées selon les villes.

Les automobilistes vont devoir mettre la main au porte-monnaie, et surtout ceux de Lyon. Dès le 1er janvier 2018, l’amende de stationnement atteindra la somme de 60 euros dans cette ville. Un choix de la mairie qui, à compter de cette date, pourra déterminer le montant de ces amendes. Aujourd’hui plafonnés à 17 euros, les PV de stationnement vont flamber. Et déjà de nombreuses municipalités ont décidé de largement augmenter le montant de l’amende. En tête, c’est donc Lyon, mais Paris n’est pas loin derrière avec 50 euros. Selon le magazine AutoPlus, il s’agit d’une augmentation de 250%. Un choix qui laisse penser qu’une nouvelle fois, ces mairies veulent pousser les automobilistes à abandonner leurs voitures.

Des amendes moins chères que 17 euros

En revanche, certaines maires ont fait le choix de laisser les PV de stationnement à 17 euros voir moins. C’est le cas pour Castres où les automobilistes paieront 10 euros, 15 euros pour Nancy et 17 euros à Nice ou Lille. Malgré tout, avec cette augmentation, le prix moyen de cette amende dans le pays devrait se situer entre 25 et 35 euros.

Publicité
Le tarif pourra être minoré en cas de paiement rapide de l’amende. Mais cette décision est encore une fois propre à chaque commune. "Une vingtaine de communes a opté pour une minoration si le forfait de post stationnement (FPS) est acquitté sous 2 h 30 (à Châtellerault) et jusqu'à quatre jours (à Poitiers entre autres) ", rapporte AutoPlus. Mais dans d’autres villes, l’amende pourra être majorée de 50 euros en cas de non-paiement dans les 90 jours.

]

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité