En France, des dizaines de milliers d'animaux sont récupérés chaque année par la SPA. Et pour légitimer leur choix de laisser derrière eux leur compagnon à quatre pattes, certains anciens propriétaires donnent parfois de curieuses explications…
Les pires excuses entendues à la SPA pour justifier l'abandon de son animal

Le diaporama indique quelques-unes des pires excuses données par les propriétaires de chiens et de chats pour justifier le fait d'abandonner leur compagnon à quatre pattes. Cette liste d'explications hasardeuses a été publiée par la Société Protectrice des Animaux (SPA)

À l'approche de la période estivale, c'est une problématique qui revient désormais régulièrement à la une des médias.

L'abandon des animaux de compagnie reste en effet un fléau en France. Selon les chiffres de la SPA, "100 000 chiens et chats sont abandonnés chaque année, avec un pic durant" les mois d'été. 

L'association, fondée en 1845, doit donc s'occuper tous les ans de 42 000 bêtes, dont 10 000 en été.

Le fait de laisser seul votre compagnon à quatre pattes, en pleine nature et sans défense, peut, lui, vous conduire devant la justice. "Le code pénal considère l'abandon comme un acte de cruauté, au même titre que la maltraitance animale", rappelle la Société Protectrice des Animaux. "Deux ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende", voilà ce à quoi s'exposent les citoyens qui se rendraient coupables de cet acte, d'après l'article 521-1 du Code pénal.

Abandonner son animal : un délit pouvant conduire à la prison

Si vous voulez vous séparer de votre animal, ne le laissez pas le long d'une route ou accroché à un arbre. Tournez-vous plutôt vers le centre local de la SPA se trouvant près de chez vous. Vous pourrez ainsi confier votre chien ou chat à des personnes qui sauront bien s'en occuper. 

Durant l'été 2020, les cas d'abandons ont baissé, selon Jacques-Charles Fombonne, président de la SPA, interrogé par Ouest France. D'après ce dernier, cela s'explique notamment par le fait "que les Français sont partis moins loin en vacances et sont certainement moins partis. Ils ont été moins encombrés par leurs animaux". 

Le fait que la France sorte peu à peu de la crise sanitaire, pourrait cependant provoquer une nouvelle hausse de ce fléau dans les mois à venir. 

Les pires excuses entendues par la SPA pour justifier l'abandon d'un chat

1/11
Les pires excuses entendues par la SPA pour justifier l'abandon d'un chat  

"Il griffe les meubles"

2/11
"Il griffe les meubles"

Autre excuse pour expliquer l'abandon d'une chatte : "Elle fait du bruit quand elle va dans sa litière". 

"Il a 19 ans, il miaule trop fort"

3/11
"Il a 19 ans, il miaule trop fort"

Autre excuse invoquée pour expliquer l'abandon d'un jeune animal :"J'abandonne mon chaton ataxique de quatre mois, car il ne se laisse pas faire quand mon autre chat souhaite avoir des relations sexuelles avec lui". 

"Je le ramène car il louche et j'ai peur qu'il soit aveugle"

4/11
"Je le ramène car il louche et j'ai peur qu'il soit aveugle"

Autre explication pouvant sembler un peu farfelue : "Il perd ses poils"

Les pires excuses données pour tenter d'expliquer l'abandon d'un chien

5/11
Les pires excuses données pour tenter d'expliquer l'abandon d'un chien  

"Il ne sert à rien"

6/11
"Il ne sert à rien"

Autre justification invoquée pour se débarasser de son chien :

-"Il est malade"

-"Il est trop vieux, on va garder sa laisse. Vous avez des chiots ?"

"Il a peur de l'orage"

7/11
"Il a peur de l'orage"

Autres arguments étonnants donnés par les anciens propriétaires :

-"Il ne garde pas la maison"

-"Il est trop sociable"

"Je pensais que notre Berger allemand allait être de petite taille"

8/11
"Je pensais que notre Berger allemand allait être de petite taille"

-"Il monte sur l'arbre pour pouvoir s'échapper"

-"Mon nouveau compagnon ne l'aime pas"

"Je le trouve moche"

9/11
"Je le trouve moche"

-"J'abondonne mon chien car je suis enceinte et je ne suis pas immunisée contre la toxoplamose".

-"Je suis maman, chef d'entreprise et j'ai du parquet"

"Sa couleur ne me convient pas après reflexion"

10/11
"Sa couleur ne me convient pas après reflexion"

-"Il a neuf ans, ça vit 11 ans donc vous pouvez l'euthanasier"

-"Il est trop câlin, en fait, c'est un chien de canapé"

"Il éclabousse quand il boit dans sa gamelle"

11/11

-"Je suis allergique aux poils de chien, donc je le ramène mais je veux en choisir un autre". 

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.