A mesure que l'enquête progresse, les faits et gestes des auteurs des attentats de vendredi se précisent. Le huitième terroriste présumé fait actuellement l'objet d'un appel à témoins.

Salah Abdeslam

Alors que l'enquête se poursuit au niveau international, et notamment en Belgique où les terroristes auraient séjourné avant les attentats, quelques informations commencent à se dégager sur les djihadistes. A ce stade, les enquêteurs font état de huit personnes impliquées dans les attentats comme l'indique par ailleurs le communiqué de l'Etat islamique qui parle de "huit frères".

Retrouvez notre zapping Actu du jour

Jean-Luc Mélenchon se moque de l'accent d'une journaliste

Voir plus de vidéos

Un commando de trois équipes lourdement armées

Les huit terroristes auraient formé trois équipes : l'une de trois kamikazes au Stade de France, une autre de trois kamikazes aussi au Bataclan, et une autre formée de deux frères qui ont attaqué des bars et restaurants. Sur les huit personnes, six ont pour l'instant été identifiées, et les photos de cinq d'entre eux ont été divulguées dans les médias. Les enquêteurs sont en train d'identifier les deux terroristes restants, l'un s'étant fait exploser près du Stade de France et l'autre ayant participé à la tuerie du Bataclan.

Parmi les deux frères, l'un d'entre eux, Salah Abdeslam, est un Français de 26 ans habitant Molenbeek, en Belgique. Il est fortement soupçonné de s'être trouvé à bord de la voiture qui a participé aux assauts contre des terrasses de bars et restaurants dans les Xe et XIe arrondissements de Paris. Depuis dimanche, il fait l'objet d'un appel à témoins. 

Publicité
On sait que l'homme avait été mis en cause en Belgique pour des affaires de stupéfiants, de violence et de détention d'armes. Il avait été un employé de la société des transports intercommunaux de Bruxelles, de 2009 à 2011. 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité