Leonarda bientôt de retour avec un passeport croate ?AFP
Selon Le Figaro, la famille de Leonarda Dibrani, la jeune Rom expulsée l’année dernière, serait sur le point de revenir sur le sol français grâce à des passeports croates. Ils auraient l'intention de faire "payer la France".

© AFP

L’affaire Leonarda n’en finit jamais. Le père de la lycéenne expulsée en janvier dernier a assuré vendredi au Figaro que sa famille regagnera sous peu la France. Ces derniers seraient sur le point d’obtenir des passeports croates. 

La Croatie étant un Etat membre de l’Union européenne, la nationalité croate permet une libre circulation des biens et des personnes dans tous les pays de l’Union. Le retour de la famille Dibrani sur le sol français serait ainsi parfaitement légal.

Publicité
Publicité

Comme nous l’écrivions en mai dernier, les Dibrani avaient entamé des démarches auprès de l’ambassade de Croatie au Kosovo afin d’obtenir des passeports croates. La mère et 5 des 6 enfants détenaient déjà des passeports croates dont la validité avait expirée. Le père, Resat Dibrani, a d’ailleurs précisé aux journalistes que Leonarda, sa femme et trois de leurs enfants étaient d’ores et déjà en Croatie. Seul lui et deux de ses filles sont encore au Kosovo.

Toujours d'après celui-ci, "lundi, ils auront les passeports". "Et dans une semaine, quinze jours, on partira, toute la famille ensemble !", ajoute-t-il. Le père assure en outre que sa "femme – enceinte de huit mois et demi – accouche(ra) à l'hôpital de Pontarlier", là où est née leur fille cadette, rappelle Le Point.

"On va leur montrer à Hollande et à Valls, qui est le chef !"

"On va leur montrer à Hollande et à Valls, qui est le chef ! On va leur dire en face ! Ils ne me croyaient pas quand on disait qu'on était européens !", a tonné le père de famille. "Ils nous ont renvoyés au Kosovo comme des animaux, avec de faux papiers ! Ah le préfet du Doubs, il va être bien dans la merde", a-t-il encore claironné.

"On va faire payer la France"

Comme le rapporte Le Figaro, les Dibrani sont très remontés contre la France et comptent bien être dédommagés de l’injustice qu’ils considèrent avoir subie en se faisant expulser de l’Hexagone. "Nous allons aller à la Cour de Strasbourg (la Cour européenne des droits de l'homme), pour demander des dommages et intérêts. La France, maintenant, on va la faire payer!", a assuré Resat Dibrani.

Interrogé en mai dernier, le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius avait déclaré que "cette famille n’aura pas sa place en France, point à la ligne". Pourtant, avec de nouveaux passeports, rien ne semble empêcher la venue des Dibrani sur le sol français.

Vidéo sur le même thème : Leonarda ne veut pas abandonner sa famille pour venir en France