Une participante à l’émission "Tous ensemble" diffusée sur TF1 s'en prend vivement au programme.

L’émission de TF1 "Tous ensemble" fait de nouveau débat. Ce n’est pas la première fois que le programme fait l’objet d’attaques, un couple avait déjà déploré des malfaçons en octobre 2014. Une autre participante se plaint de l’émission de téléréalité. Emilie regrette sa participation au programme, elle considère que les travaux dans la maison ont été bâclés et selon elle, tout serait fait pour l’audimat au détriment du reste, comme le rapporte jeudi L'Obs.

Lire aussiUne famille normande souhaite attaquer l’émission "Tous ensemble"

Lorsque l’équipe de production et les bénévoles sont partis, la famille a constaté des malfaçons. Elle souhaite témoigner pour mettre en garde ceux qui veulent faire appel à l’émission. Le but du programme est de faire pleurer dans les chaumières, dit-elle : "On vous demande de raconter encore et encore votre histoire". Ils ne pensent qu’à leur audience.

La production, qui interroge pourtant les participants sur leurs goûts et leurs préférences, n’en tient finalement pas compte : "Notre magnifique cheminée, payée à crédit, a été cassée. Je leur avais pourtant dit que j’y tenais... Elle a été remplacée par des radiateurs électriques", déclare la participante déçue.

Publicité
Autre inconvénient, des curieux sont venus voir la maison après la diffusion de l'émission, ils regardaient par les fenêtres. Les bénévoles ont été jusqu’à visiter la maison sous prétexte qu’ils ont participé aux rénovations. La maison est devenue une attraction touristique. Emilie a finalement vendu sa maison depuis deux ans.

Une professionnelle a quitté le chantier

Une professionnelle ayant participé à l’émission en 2010 a également critiqué le programme. Celle qui possède une entreprise avec son mari a été contactée par la production de "Tous ensemble" afin de participer aux travaux. Appréciant le programme, le couple se montre très enthousiaste au moment d’accepter. Seulement, ils vont aller de déception en déception.

Tout d'abord, le mari et la femme ont dû fournir eux-mêmes le matériel. Le couple imaginait cependant une contrepartie publicitaire, sauf que le nom de la société écrit sur les vêtements des ouvriers ont été floutés. Alors que TF1 gagne de l’argent grâce aux coupures publicité, les ouvriers qui participent aux travaux, eux, ne font aucun profit.

Constatant des défauts lors des travaux, la professionnelle a abandonné le programme au bout de trois jours. Elle ne voulait pas être associée à un travail bâclé. En cause selon elle, le peu de temps pour réaliser les travaux. La production ne tient pas compte de l’avis des professionnels sur place. L'esthétique avant la qualité.

mots-clés : Tf1, Critique

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité