BFMTV a récemment interrogé une amie proche de Jawad. La jeune femme, qui était avec le logeur des terroristes le soir des attentats, estime que celui-ci devait être au courant de quelque chose.


Hayet, une amie de Jawad, le logeur des terroristes à Saint-Denis, s’est confiée à BFMTV lundi. La jeune femme a d’abord expliqué qu’elle était avec Jawad le vendredi soir avant les attentats. Ils avaient prévu de passer ensemble une soirée "pyjama" et de regarder un film. "Je devais dormir dans la même pièce que Jawad. On est des amis. (...) Chacun dans son lit mais dans la même pièce", a-t-elle précisé.

Tout se déroulait comme prévu jusqu’au moment où Jawad est parti chercher son ordinateur pour mettre un film. Alors qu’il était jusque-là de "bonne humeur", le jeune homme est revenu "énervé", sans ordinateur. "Il m'a dit 'rhabille-toi', alors que j'étais en pyjama. 'Finalement, on va dormir chez mon pote en haut'", a rapporté la jeune femme.

"Il était au courant"

Etonnée par son changement de comportement, Hayet lui en a alors demandé les raisons. Jawad lui aurait lancé : "Je suis dans la merde, c'est un pote il m'a dit de les héberger parce qu'ils revenaient de Belgique et qu'ils avaient besoin de se reposer et qu'ils avaient besoin juste d'un peu d'eau et de faire leurs prières".

Publicité
Entendue par les enquêteurs elle aussi, la jeune femme a été mise hors de cause. Mais pour elle, une chose est sûre : "Vu comment l'appartement était préparé, (Jawad) a quelque chose à voir. Il était au courant". Pour l’instant, le jeune homme bénéficie toujours de la présomption d’innocence. Il a par ailleurs été déféré ce mardi afin d’être présenté à un juge.
mots-clés : Jawad

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité