"Justice pour Johanna." 800 personnes se sont mobilisées ce mercredi 18 septembre 2019 devant la mairie de Paris pour rendre hommage à une jeune femme de 27 ans. Elle a été sauvagement assassinée ce lundi 16 septembre par son ex-conjoint devant un hypermarché. Sa dernière plainte avait été classée sans suite.
IllustrationAFP

Elle a reçu quatorze coups de couteau. Les faits se sont déroulés lundi 16 septembre 2019 à la sortie d’un hypermarché du Havre, en Seine-Maritime. C’est son conjoint, avec lequel elle était en cours de séparation qui serait à l’origine de cette violente agression, a indiqué le parquet du Havre. La victime est morte en quelques instants, sous les yeux de ses trois jeunes enfants, âgés de 6,4 et 2 ans, qui ont aussi assisté à cette horrible scène, rapporte Actu Orange.

"Nous sommes tous concernés", avait réagi Jean-Baptiste Gastinne, le maire de la ville.

Ce mercredi 19 septembre 2019, le suspect de 37 ans, a été mis en examen et placé en détention provisoire. Sans condamnation judiciaire antérieure, l'homme "n'apparaît pas avoir agi sous l'empire de toxiques et est indemne de toute affection psychiatrique", a précisé le parquet dans un communiqué de presse. "Il a (d’ailleurs) maintenu sa reconnaissance des faits". Une information judiciaire a été ouverte du chef de meurtre par conjoint.

La jeune femme de 27 ans avait pourtant déjà déposé une main courante. Elle n’a pas pu être protégée.

Vidéo : Meurtre d'Alexia Daval : les prochaines étapes de l'affaire

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.