Le coronavirus pourrait revenir selon des cycles saisonniers. Pour un médecin américain, il est urgent de trouver un remède et un vaccin.
Le coronavirus reviendra-t-il dans quelques mois ?AFP

Un constat pessimiste… Et inquiétant. La France est confinée depuis le mardi 17 mars afin de lutter contre la propagation du coronavirus Covid-19 sur le territoire. D’autres pays, notamment à l’échelle européenne, ont pris la même décision. Selon les dernières estimations, ce sont près de 3 milliards de personnes dans le monde qui sont désormais appelées à se confiner, aussi bien en Amérique du nord qu’en Europe et en Inde.

En France, 22 300 personnes ont été testées positives et 1 331 personnes sont décédées. Les chiffres sont en augmentation depuis plusieurs jours et, selon des experts, le pic de l’épidémie pourrait arriver dans l’Hexagone autour du 5 avril. La branche Europe de l’Organisation mondiale de la santé s’est montrée optimiste ce jeudi 26 mars en affirmant voir des "signes encourageant d’amélioration" en Italie. Pourtant, d’autres prévisions sont beaucoup moins réjouissantes…

Covid-19 : le constat alarmant d’un médecin

Et si le Covid-19 revenait dans quelques mois ? C’est le constat dressé par un expert américain mercredi 25 mars. D'après Anthony Fauci, directeur de l’institut national des maladies infectieuses, le virus pourrait revenir selon les cycles saisonniers. Lors d’un point presse à la Maison blanche, ce médecin a affirmé que le virus commençait à se répandre dans les pays de l’hémisphère sud, où l’hiver arrive tout juste. "S’ils connaissent une épidémie importante il nous sera indispensable d’être prêts à faire face à un deuxième cycle", a-t-il déclaré, cité par BFMTV. Le virus pourrait, en effet, apprécier particulièrement l’hiver…

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.