Ces hôtels dans lesquels on couche un peu partout

"Le jardin d'Éden" et "le jardin de Babylone" sont des établissements très particuliers ouverts à tous.

Publicité
Publicité

Ou plutôt, à tous les adultes majeurs et en couple, comme l'a expliqué l’agence Geneviève naturisme à l'Obs en 2009.

Pour une somme allant de 100 à 440 euros, il est possible d'y réserver une résidence pour s'adonner en toute tranquillité aux plaisirs les plus secrets. Un temple du libertinage, donc, réservée aux classes sociales élevées, mais s'intégrant parfaitement à la culture du Cap.